Culture

SIEL-2024: Bilan riche et positif pour le pavillon commun de sept instances constitutionnelles

mardi, 21 mai, 2024 à 23:09

Rabat – Le pavillon commun de sept institutions et instances de la bonne gouvernance et de la démocratie participative au 29è Salon international de l’édition et du livre (SIEL-2024) a enregistré un bilan riche et positif.

Ont pris part à ce pavillon le Conseil économique, social et environnemental (CESE), l’Institution du Médiateur du Royaume (IMR), le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME), la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA), le Conseil de la concurrence (CC), l’Instance nationale de la probité, de la prévention et de la lutte contre la corruption (INPPLC) et la Commission nationale de contrôle de protection des données à caractère personnel (CNDP), indique un communiqué conjoint des sept institutions et instances.

Le pavillon commun a abrité 59 rencontres et activités et a présenté une centaine de publications des sept institutions dans les langues arabe, amazighe, française, anglaise, espagnole et en langue des signes et en braille, notamment sur le stand de l’IMR, souligne la même source, ajoutant que plus de 2600 élèves, étudiants, chercheurs, journalistes, fonctionnaires des administrations et établissements publics et des collectivités territoriales, acteurs de la société civile et grand public ont participé aux activités proposées et ont interagi avec les 105 intervenants invités en provenance du Maroc et de 9 pays.

La participation de l’INPPLC a, ainsi, constitué une nouvelle occasion pour promouvoir les valeurs de probité auprès de différents publics et mettre en exergue les avancées réalisées en termes de connaissance objective du phénomène de la corruption, ainsi que les enjeux et les perspectives de la transition vers une nouvelle ère en matière de prévention et de lutte contre la corruption, relève-t-on.

Selon le communiqué, cette présence a permis de mettre la lumière sur les missions constitutionnelles de l’Instance, le référentiel stratégique qui encadre son action, ainsi que l’écosystème institutionnel en lien. En outre, dans le cadre du renforcement de son interaction avec les citoyens et de la convergence et de la complémentarité institutionnelle avec les autres acteurs, l’Instance a annoncé le lancement de son nouveau portail institutionnel, du Portail National de l’Intégrité et de la plateforme numérique de réception des dénonciations des actes de corruption.

Pour sa part, le CESE a axé sa participation à cette édition sur l’échange et l’interaction avec les visiteurs du Salon autour de ses missions, activités et travaux, précise la même source, poursuivant que sur son stand, le Conseil a exposé ses avis et rapports et organisé des rencontres, notamment une portant sur “la limitation de la propagation des fake news”, animée par le Président du CESE, ainsi que d’autres sur “le développement de l’économie bleue” et “la promotion de la lecture”, animées par les membres du Conseil.

L’IMR, qui a placé sa présence au SIEL sous le thème “l’Institution du Médiateur du Royaume, un livre ouvert sur le dialogue”, a proposé un programme de communication riche, comprenant une série de rencontres interactives autour de ses rôles constitutionnels, ses missions, ses services et les résultats de ses rapports annuels, rapporte-t-on.

Dans ce sens, les séminaires scientifiques organisés ont mis en lumière les rôles de l’Institution, notamment en ce qui concerne la médiation institutionnelle dans le cadre du nouveau management public et la contribution de l’Institution à l’évaluation des politiques publiques, ses pouvoirs et ses interventions en matière de gouvernance et de régulation des services publics, l’application de la règle de droit et l’application des principes de justice et d’équité.

Des cadres ont également été mobilisés tout au long de cette période pour accueillir et orienter les visiteurs souhaitant déposer des plaintes auprès de l’Institution, auprès des représentations les plus proches de leur lieu de résidence, via les services électroniques ou l’application mobile e-WASSIT.

Pour ce qui est de la programmation du CCME sur le thème “Ecrire le Maroc ; raconter le monde”, ajoute-t-on, elle révèle la grande diversité et la vitalité de la production littéraire et intellectuelle de Marocains du monde qui s’expriment et écrivent dans les différentes langues du monde.

Du roman au cinéma en passant par le théâtre, les débats et les échanges ont soulevé des questionnements sociétaux d’actualité au Maroc et dans les pays de résidence, notamment sur le racisme, les discriminations, le rejet de l’autre et les politiques migratoires, indique le communiqué, soulignant qu’ils ont éclairé sur les défis à relever et témoignent de l’apport et de l’implication de ces talents de tous bords, artistes, romanciers, chercheurs, journalistes, acteurs associatifs à la construction d’un monde meilleur.

Le stand mis en place par la HACA a, quant à lui, connu d’intenses activités et a permis de favoriser un dialogue constructif avec les visiteurs, relève-t-on, notant que le programme proposé par l’institution a axé ses activités sur deux thématiques majeures, à savoir la vulgarisation et l’illustration des finalités de la régulation indépendante des médias, ainsi que la sensibilisation à l’usage des médias audiovisuels et numériques.

Tout au long des dix jours qu’a duré le SIEL, les cadres de la HACA ont animé douze présentations et ateliers interactifs et encadré les différentes activités du stand, par le biais de bornes interactives et en organisant, à l’attention des visiteurs, notamment les scolaires et le jeune public, plusieurs séances d’information et de vulgarisation orientées principalement sur les attributions de l’instance en matière de protection du jeune public, de promotion du droit à l’information, d’obligations de respect des principes de droits humains par les éditeurs de services de radio et de télévision nationaux.

Par ailleurs, la participation du Conseil de la concurrence au Salon s’inscrit dans le cadre de son ouverture sur son environnement et de ses efforts de sensibilisation à l’importance des principes de concurrence libre et loyale, précise le communiqué, soulignant que cette présence a été une occasion d’interagir avec le public, les spécialistes et les chercheurs sur les questions liées à la concurrence, et de présenter les attributions, l’organisation, les activités et les réalisations marquantes du Conseil.

En plus de la présentation des avis et rapports annuels, le stand du Conseil a permis de répondre aux questions des visiteurs et d’apporter des éclaircissements sur son action en matière de lutte contre les pratiques anticoncurrentielles, de contrôle des opérations de concentration économique, ainsi que sur les saisines, les saisines d’office et ses activités consultatives, ajoute-t-on.

Enfin, la présence de la CNDP a été une occasion pour présenter les missions et valeurs de l’institution au grand public. A cet effet, des citoyens de différentes tranches d’âge et provenant de différentes régions du Royaume ont visité son stand, leur permettant ainsi de poser les questions nécessaires pour connaître d’avantage l’institution, les droits garantis par la loi n° 09-08 aux personnes concernées et les obligations afférentes aux responsables de traitement en vertu de ladite loi.

Le programme “DATA-TIKA” a également été mis en avant, démontrant ainsi l’engagement de la CNDP pour l’accompagnement à la mise en conformité des institutions publiques, des entreprises, des associations et ONG et de leurs écosystèmes en matière de protection des données à caractère personnel.

En parallèle, la commission a mis en place un programme diversifié et riche autour des sujets de la protection des données à caractère personnel et de la vie privée, comprenant des conférences organisées au profit des citoyennes et citoyens et des ateliers interactifs ciblant les enfants/adolescents.

A travers leur présence conjointe sur le même pavillon, les sept instances susmentionnées ont souhaité renforcer leur visibilité, promouvoir la culture de la citoyenneté et favoriser un dialogue avec le public. Cette initiative, qui s’inscrit dans une perspective de cohérence et de complémentarité des domaines de compétence des différentes institutions et instances, a permis au public du Salon de prendre connaissance des rôles et missions qui leur sont dévolues et de se familiariser avec leurs modes de fonctionnement et le bilan de leurs activités.

Media7

Media 7, votre source d’actualités en ligne. Notre mission est de fournir des informations précises, impartiales et à jour sur les événements nationaux et internationaux qui comptent pour vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page