Économie

SIAM 2023: Cosumar met en avant l’importance de la filière sucrière dans la souveraineté alimentaire du Maroc

Le groupe Cosumar met en avant, à l’occasion de la 15ème édition du Salon international de l’agriculture au Maroc (SIAM), l’importance de la filière sucrière dans la souveraineté alimentaire du Maroc.

La participation de Cosumar au SIAM, organisé à Meknès du 02 au 07 mai courant, vise à démontrer comment le groupe contribue à la souveraineté alimentaire du pays et soutient la filière sucrière en mettant en avant ses activités, innovations et engagements en matière de développement durable, indique le groupe dans un dossier de presse.

Depuis sa création en 1929, poursuit la même source, le groupe est devenu un leader de la production de sucre blanc au Maroc, tout en continuant de croître et de se moderniser.

Aujourd’hui acteur majeur du secteur agroalimentaire marocain et un pilier de la compétitivité de la filière sucrière nationale, le groupe réaffirme, par la même occasion, son engagement envers ses clients, agriculteurs et partenaires, en veillant à respecter ses obligations en termes d’approvisionnement du marché, de sécurité, de qualité et de préservation des ressources naturelles.

Dans ce dossier de presse, le Groupe met également en avant les initiatives et projets stratégiques mis en place pour renforcer son engagement en faveur de la souverainté alimentaire du Royaume.

“En tant qu’acteur RSE de premier plan, notre participation au SIAM 2023 témoigne de notre engagement en faveur du développement durable, de la responsabilité sociale et environnementale, et de l’accompagnement de nos partenaires agricoles”, affirme le Groupe, présentant ses initiatives innovantes, ses projets de collaboration et ses perspectives pour la filière sucrière marocaine.

Caring 4 the future : Les engagements RSE de Cosumar :

Convaincu que la croissance durable ne peut être atteinte que si elle est partagée, le Groupe a placé les enjeux du développement durable au cœur de son projet d’entreprise et de sa culture managériale.

La nouvelle démarche RSE irrigue la culture du Groupe ainsi que l’ensemble de ses activités, partout où il opère, à travers quatre axes stratégiques déclinés en treize engagements, s’inscrivant dans la trajectoire de sa signature “Partageons le progrès”.

Pour maîtriser les impacts environnementaux de son activité, Cosumar adopte une conduite exemplaire et s’investit dans des projets de modernisation de ses sites industriels, de conversion de ses installations pour l’utilisation de nouveaux combustibles et de réduction des pertes d’énergie. Le Groupe a investi 10 milliards de dirhams (MMDH) dans son outil industriel pour réduire l’impact environnemental, ce qui a permis de réduire de 90% la consommation d’eau depuis 2005 et de 39,4% la consommation d’énergie dans le processus de traitement de la betterave à sucre.

Grâce à ces investissements colossaux, Cosumar a réussi à réduire l’empreinte carbone de la filière, avec une réduction de 46% de l’empreinte carbone du sucre blanc entre 2016 et 2022.

De plus, l’entreprise s’engage à fournir un soutien financier, technique et social à ses partenaires agricoles tout en accompagnant les familles d’agriculteurs. Le Groupe agrège plus de 40.000 agriculteurs producteurs de betterave et de canne à sucre, crée des emplois indirects et encourage la création de PME et de coopératives dans le secteur agricole.

Le Groupe injecte également plus de 3 milliards de dirhams annuellement dans les régions d’implantation pour financer les intrants, les avances et le matériel agricole, ainsi que pour le transport de la production de plantes sucrières et la rémunération des agriculteurs et prestataires de service…. Ceci en plus des 5 millions de jours de travail générés dans le secteur agricole. Cosumar achète également toute la production au prix garantiquel que soit le volume produit par les agriculteurs partenaires.

En outre, Cosumar a obtenu la certification ISO 14001, témoignant son engagement en matière de gestion environnementale et responsable. Avec 87% de partenaires et fournisseurs locaux et 70% du budget d’achat réalisé localement, l’entreprise s’inscrit dans une dynamique de progrès responsable et inclusif, bénéficiant à l’ensemble de son écosystème.

L’économie circulaire est au cœur du processus sucrier, puisque près de 280.000 tonnes de co-produits issus de la betterave et de la canne à sucre (pulpe, pellets, bagasse, mélasse) sont revalorisés et destinés à l’alimentation animale (pulpe/pellets), à la fabrication de levure (mélasse) et utilisés comme biocombustible par les sucreries (bagasse). Quant à l’eau récupérée de la betterave, elle est systématiquement recyclée pour être réutilisée dans le processus industriel du Groupe.

Rôle de la filière sucrière dans la souveraineté alimentaire du Maroc :

La filière sucrière joue un rôle crucial dans l’économie marocaine en garantissant un approvisionnement régulier de sucre sur le marché national, malgré les défis climatiques auxquels le pays est confronté depuis quelques années grâce à une résilience accrue. En plus d’être un pilier essentiel pour l’approvisionnement en sucre au Maroc, elle est également une source importante de revenus pour les agriculteurs et pour l’ensemble des secteurs des régions.

En favorisant la culture de la canne à sucre et de la betterave à sucre, la filière sucrière marocaine contribue à la création d’emplois et à la croissance économique dans les zones rurales du pays. De plus, elle renforce la souveraineté alimentaire du pays tout en participant à réduire les importations de sucre brut.

Cosumar et l’innovation:

Le groupe s’engage activement dans l’innovation pour améliorer sa performance et offre des solutions pour garantir la pérennité de la filière sucrière marocaine. Le Groupe investit dans la recherche et le développement, la technologie et la collaboration avec les partenaires et les autorités pour développer des solutions durables et compétitives pour le secteur sucrier.

– Investissement dans la recherche de nouvelles variétés des plus performantes :

Consciente des défis posés par la recherche continue de l’amélioration des rendements, performances et revenus des agriculteurs partenaires, le Groupe investit dans la recherche de nouvelles variétés de semences et lance chaque année une série d’essais variétaux dans les centres de recherche des différents périmètres sucriers.

Cette démarche vise à assurer la durabilité de la production sucrière et à soutenir les agriculteurs face aux aléas climatiques et à maximiser leurs revenus.

– Attaissir: la digitalisation au service de l’agriculture

Le Groupe Cosumar, leader de la filière sucrière au Maroc, s’engage dans une démarche d’innovation continue pour soutenir ses partenaires agriculteurs. Ainsi, la solution Attaissir, développée par le Groupe, permet de digitaliser l’ensemble de la chaîne de valeur de l’activité agricole de la filière sucrière marocaine. Grâce à ce système, les 40.000 agriculteurs partenaires digitalisés et de qualité, assurant un suivi par le système et en temps réel de leur production.

– Les drones : nouvel outil de gestion chez Cosumar

Le groupe a introduit l’utilisation de drones équipés de caméras pour la gestion des cultures de betterave à sucre, dans le cadre de son projet Agriculture 4.0. Cette méthode de surveillance des parcelles permet une détection précoce des mauvaises herbes, des maladies, des insectes et des ravageurs, ainsi qu’une identification précise des espèces nuisibles. Les équipes peuvent également calculer avec précision le peuplement à l’intérieur des parcelles pour un diagnostic plus rapide et une gestion plus efficace.

L’utilisation des drones permet une optimisation des traitements en choisissant l’herbicide en fonction de la présence ou de l’absence de certaines mauvaises herbes, réduisant ainsi les coûts pour les agriculteurs tout en protégeant l’environnement grâce à une diminution des intrants.

– Optimisation de la fertilisation des cultures sucrières grâce à l’agriculture de précision

Toujours dans le cadre de sa stratégie d’agriculture de précision, visant à optimiser la fertilisation des cultures sucrières, Cosumar a introduit des Smart-Blenders produisant des formules d’engrais adaptées à chaque parcelle.

Au cours de la campagne 2021-2022, 24 machines Smart-Blenders ont été ajoutées au parc machines, permettant ainsi la généralisation de la fertilisation raisonnée des parcelles. L’analyse des sols a été étendue à l’ensemble des périmètres grâce à la mise en place d’un laboratoire central du Groupe dans le périmètre de Tadla. Ce laboratoire permet le traitement de 200 échantillons de sol par jour, et répondre ainsi au besoin de mettre en place des formules d’engrais adaptées à chaque parcelle.

Cosumar a également anticipé la flambée des prix des fertilisants en optimisant son approvisionnement aux meilleures conditions économiques, pour faire bénéficier les agriculteurs agrégés.

Emplacement et description du stand de Cosumar

Le stand de Cosumar au SIAM 2023 est situé à la Zone B, pôle produit. Il est conçu pour réfleter l’image moderne et dynamique de l’entreprise, tout en mettant en avant son engagement en matière de durabilité et de responsabilité sociale.

Les visiteurs pourront découvrir les produits, les innovations et les projets de l’entreprise, ainsi que participer à des activités interactives et informatives.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page