Économie

Région de l’Oriental: Plus de 10MMDH investis dans l’eau potable et l’assainissement liquide au cours des deux dernières décennies (ONEE)

L’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) assure la production et la distribution de l’eau potable en milieu urbain et rural dans la région de l’Oriental et gère ce service dans 101 villes et communes au bénéfice de 1,5 million de personnes.

L’ONEE a indiqué dans un communiqué avoir engagé, au cours des deux dernières décennies (2003-2022) dans la région de l’Oriental, près de 10,4 milliards de dirhams dans les domaines de l’eau potable et de l’assainissement liquide, soulignant que ces investissements ont permis à l’office d’augmenter sa capacité de production d’eau potable à plus de 438.000 m3 cubes par jour.

La même source ajoute que cette capacité est suffisante pour répondre aux besoins de la population jusqu’en 2025 et au-delà, à travers l’exploitation de 4 stations de traitement (Mechraâ Hammadi – Berkane – Nador – Zayou), et 145 points d’eau, précisant que la production d’eau potable à partir des eaux de surface représente 62% de l’eau produite par l’ONEE dans la région. Ces investissements ont permis la réalisation de plus de 11.530 kms de canalisation au profit de 396.000 abonnés.

Dans le domaine de l’approvisionnement en eau potable des zones rurales, l’ONEE, aux côtés d’autres partenaires, a alloué plus de 2,2 milliards de dirhams pour mettre en œuvre des projets d’approvisionnement en eau potable, augmentant ainsi le taux d’accès à l’eau potable dans la région de l’Oriental de 63% en 2000 à 97,8% à fin 2022.

Concernant l’assainissement liquide, qui constitue l’une des missions stratégiques de l’ONEE pour assurer la protection des ressources en eau contre la pollution et améliorer les conditions de vie et sanitaires de la population, l’office, aux côtés de ses partenaires, a mobilisé 3,6 milliards de dirhams pour réaliser plusieurs projets au cours de la période s’étendant de 2003 à 2022.

Le communiqué relève que ces projets ont permis de fournir ce service à 1.240.000 personnes dans 28 villes et centres à travers 23 stations de traitement des eaux usées, d’une capacité totale d’environ 107.769 m3/jour, ajoutant que les eaux usées sont collectées et transportées à travers un réseau de canalisations dépassant 2800 km.

Durant la période 2023-2027, l’ONEE, en partenariat avec le ministère de l’Intérieur et d’autres acteurs, a affecté une enveloppe budgétaire estimée à environ 6,5 milliards de dirhams pour réaliser des projets d’eau potable ainsi que des projets d’assainissement liquide dans la région.

La même source indique que, dans le cadre de la mise en œuvre de la politique sage et proactive de SM le Roi Mohammed VI, et qui est basée sur une mobilisation maximale et une gestion rigoureuse des ressources en eau, la direction régionale de l’ONEE dans l’Oriental œuvre depuis 2016, en collaboration avec les différentes composantes centrales et provinciales de l’office et en coordination avec les autorités de la wilaya, des préfectures et provinces de la région, les partenaires et les acteurs, pour l’élaboration et la mise en œuvre des projets conformément à la stratégie de l’ONEE. Ceci a permis désormais à la région de disposer d’un stock important d’ouvrages et d’équipements hydrauliques assurant un débit qui dépasse les besoins en eau potable de la région de l’Oriental.

L’ONEE fait remarquer que le stress hydrique résultant des années successives de sécheresse a eu un impact sévère sur le volume des eaux de surface mobilisées, de sorte que le barrage Mohammed V a connu, pour la première fois de son histoire, l’épuisement de ses réserves d’eau au cours du mois de février 2022, ainsi que sur les nappes phréatiques utilisées par l’office pour produire de l’eau potable dans la région.

Pour faire face à cette situation, ajoute-t-on, l’intervention proactive de l’Etat au cours de l’année 2021 a été la solution la plus efficace à ce problème en prenant des mesures urgentes à travers l’élaboration d’un programme d’urgence d’un coût de 1,5 milliard de dirhams, outre des projets stratégiques et structurants au niveau du bassin hydraulique de la Moulouya.

Ce programme a permis d’approvisionner la population de la majorité des villes de la région de l’Oriental en eau potable de manière continue au cours de l’été 2022, ayant coïncidé avec la fête de l’Aïd Al Adha et le retour des Marocains résidant à l’étranger, selon la même source qui note que sans la mise en œuvre de ces mesures urgentes et les efforts conjugués de tous les acteurs, y compris les commissions centrales et régionales sous la supervision des autorités de la wilaya et des provinces, la région aurait connu une crise d’approvisionnement en eau potable au niveau de 5 provinces qui sont alimentées par les eaux de surface.

Dans ce contexte, l’ONEE œuvre actuellement à la réalisation de projets urgents et structurants qui relèvent de son domaine de compétence et à l’accélération du rythme des travaux pour leur réalisation dans les délais impartis, en particulier la conduite des travaux de 7 stations de pompage d’eau et 13 points d’eau avec un débit total dépassant 380 l/s, dont certaines ont été mises en service et d’autres sont en cours d’équipement.

Le communiqué ajouté que trois châteaux d’eau, d’une capacité de 800 m3, sont également en cours de construction et que plus de 50 km de canalisations ont été posées pour renforcer et assurer l’approvisionnement des villes d’Oujda, Taourirt, Laâyoune, Sidi Melouk et les communes rurales avoisinantes avec l’eau potable à moyen terme, soulignant les efforts considérables déployés pour faire face aux effets du stress hydrique à travers des campagnes de sensibilisation visant à rationaliser l’utilisation de l’eau.

 

Bouton retour en haut de la page