POLITIQUE

Covid-19: Le gouvernement prépare des nouvelles mesures pour accélérer la vaccination et la 3ème dose

Le gouvernement est à pied d’œuvre pour sensibiliser quant à la nécessité de parachever l’opération de vaccination dans l’optique de la réalisation de l’immunité collective, ainsi que d’un retour une la vie normale et la consolidation des acquis réalisés par le Royaume en matière de lutte contre la Covid-19.

Ainsi, le Chef du gouvernement, M. Aziz Akhannouch, a tenu, au courant de la semaine, une série de rencontres avec des acteurs politiques, économiques, administratifs et des élus axées sur l’évolution de la situation épidémiologique dans le Royaume et l’impératif de sensibiliser les fonctionnaires, et les citoyens en général, quant à l’obligation de parachever le schéma vaccinal, dans le sillage de l’entrée en vigueur de l’ouverture de l’espace aérien aux vols internationaux en partance et à destination du Maroc.

Le Chef du gouvernement a tenu, lundi à Rabat, une réunion avec les chefs des partis politiques représentés au Parlement, qui ont été unanimes à souligner que la décision de réouverture de l’espace aérien ne peut être efficace qu’à travers le strict respect de toutes les mesures préventives et l’observation de l’ensemble des directives émanant des autorités publiques en vue de lutter contre la propagation des nouveaux variants de la Covid-19.

Lors de cette réunion à laquelle ont pris part le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, le ministre de la Santé et de la protection sociale, Khalid Aït Taleb, et la ministre déléguée chargée de la Transition numérique et de la Réforme de l’administration, Ghita Mezzour, les participants se sont accordés sur la nécessité pour le gouvernement et les différents partis politiques de continuer à jouer leurs rôles d’encadrement pour la sensibilisation des citoyens à l’importance de la participation massive à la campagne de vaccination pour les groupes non encore vaccinés en vue d’accélérer le rythme de la Campagne nationale de vaccination contre le nouveau coronavirus, tout en renforçant l’immunisation avec la troisième dose de rappel, pour éviter d’éventuelles complications en cas d’infection, la vaccination étant la seule solution pour atteindre l’immunité collective.

Au niveau du secteur public, M. Akhannouch a tenu, mercredi, une réunion avec les secrétaires généraux et les directeurs des ressources humaines des différents ministères et établissements publiques, pour discuter de la situation épidémiologique et souligner l’importance d’accélérer le rythme de la mobilisation afin de respecter toutes les mesures de prévention et les directives émises dans ce sens par les autorités publiques, au sein des différentes administrations et établissements publics.

Le Chef du gouvernement a mis en avant, lors de cette rencontre qui s’est déroulée en présence notamment des ministres de l’Intérieur et de la Santé et de la protection sociale et de Mme Mezzour, l’importance de l’implication des administrations et établissements publics dans la poursuite de l’application des mesures préventives contre la Covid-19, de manière à assurer la sécurité des salariés et des usagers, et à préserver la continuité du travail au sein de ces administrations, appelant à la sensibilisation de tous les salariés à l’importance du parachever le schéma vaccinal dont la troisième dose, compte tenu de son rôle primordial dans la réalisation de l’immunité, dans l’espoir d’un retour progressif à la vie normale.

M. Akhannouch a tenu, dans la même journée, une rencontre avec le président et les membres de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM), qui ont été unanimes à convenir que la décision du gouvernement d’ouvrir l’espace aérien du Royaume constitue un défi majeur et un point déterminant dans la lutte contre la propagation du Coronavirus, ce qui appelle à une mobilisation collective en vue de le contenir, à travers le recours massif au parachèvement du protocole vaccinal, soulignant l’importance de la troisième dose pour le renforcement de l’immunité collective et la prévention de toute complication grave potentielle, en cas d’infection par le virus.

Lors de cette rencontre à laquelle ont pris part notamment la ministre de l’Économie et des Finances, Nadia Fettah, le ministre de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences, Younes Sekkouri, les représentants de la CGEM se sont dits convaincus de la nécessité pour les entreprises de généraliser le pass vaccinal à l’ensemble de leurs effectifs, dans le souci de préserver leurs activités économiques et la sécurité de l’ensemble des citoyennes et citoyens, d’autant plus que la propagation de l’épidémie impacte négativement l’activité des entreprises, sur lesquelles le Maroc compte pour assurer la relance économique.

Vendredi, M. Akhannouch a tenu une réunion avec les représentants des collectivités territoriales, au cours de laquelle il a souligné l’importance de la mobilisation des collectivités pour sensibiliser la population sur l’impératif de parachever le schéma vaccinal, en vue d’assurer la sécurité des citoyens et atteindre l’immunité collective, qui demeure l’unique solution pour relancer l’activité économique et réaliser le développement social.

A l’occasion de cette rencontre qui s’est déroulée en présence de MM. Laftit et Aït Taleb, le Chef du gouvernement a insisté sur le rôle des représentants des collectivités territoriales pour sensibiliser sur l’importance de respecter les mesures sanitaires et d’adhérer à la campagne de vaccination, d’autant que le vaccin a prouvé son efficacité en réduisant le nombre de décès dus à la Covid-19.

A ce jour, le nombre de primo-vaccinés a atteint 24.674.956, celui des personnes ayant reçu deux doses s’élève à 23.101.572, alors que 4.702.047 personnes ont eu trois injections.

Le Maroc est l’un des premiers pays à lancer une campagne de vaccination fin janvier 2021 dans le plein respect des principes de transparence, de volontariat, de gratuité et de solidarité. D’importantes ressources financières ont été allouées pour assurer l’accès au vaccin et le succès de ce processus en respectant les normes professionnelles nécessaires et dans le cadre d’une mobilisation générale du système national de santé.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page