POLITIQUE

Akhannouch: « La gĂ©nĂ©ralisation de la protection sociale, un projet d’État qui nĂ©cessite une mobilisation globale »

Le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a soulignĂ©, mardi Ă  Skhirat, que le chantier Royal de gĂ©nĂ©ralisation de la protection sociale constitue un projet d’État qui nĂ©cessite une mobilisation globale.

Intervenant Ă  l’ouverture d’un colloque international placĂ© sous le thĂšme “Protection sociale: un chantier de rĂšgne”, le Chef du gouvernement a affirmĂ© que la rĂ©ussite de ce projet important dĂ©pend de l’adhĂ©sion et la contribution de toutes les parties prenantes et nĂ©cessite ainsi une mobilisation globale, conformĂ©ment aux Hautes Orientations de SM le Roi Mohammed VI.

Dans ce sens, Akhannouch a fait savoir que ce projet requiert l’adhĂ©sion des partenaires sociaux, du patronat, des chambres professionnelles ainsi que des collectivitĂ©s territoriales afin de garantir la mise en place de ce chantier Royal, et donner une impulsion Ă  l’enregistrement des catĂ©gories concernĂ©es et Ă©largir la base des adhĂ©rents aux travailleurs non salariĂ©s.

Il a Ă©galement rappelĂ© que l’assurance maladie obligatoire (AMO) est un systĂšme d’assurance basĂ© sur la solidaritĂ©, notant Ă  cet Ă©gard que l’entraide et la solidaritĂ© sont des Ă©lĂ©ments nĂ©cessaires pour bĂątir une protection sociale.

Akhannouch, qui a soulignĂ© l’engagement du gouvernement dans la mise en place de ce projet Royal, a prĂ©cisĂ© que 22 dĂ©crets ont Ă©tĂ© adoptĂ©s donnant accĂšs Ă  l’enregistrement de prĂšs de 11 millions de Marocains et Marocaines, travailleurs non salariĂ©s.

Ainsi, il a fait savoir que la premiÚre étape a consisté à avoir des registres des catégories concernées, saluant dans ce sens le travail accompli par la Caisse nationale de la sécurité sociale (CNSS) qui a joué un rÎle important de communication à travers 8.000 points contacts.

Par ailleurs, le Chef du gouvernement a assurĂ© que les acquis du rĂ©gime d’assistance mĂ©dicale “RAMED” seront prĂ©servĂ©s, prĂ©cisant que les bĂ©nĂ©ficiaires de ce rĂ©gime vont basculer vers le nouveau systĂšme de la protection sociale.

Akhannouch a, en outre, mis en avant la nĂ©cessitĂ© de mener une rĂ©forme du systĂšme de santĂ© et renforcer davantage l’offre de soins afin d’inciter les citoyens Ă  adhĂ©rer Ă  ce nouveau systĂšme de la protection sociale.

Ceci requiert, selon lui, une amĂ©lioration de la qualitĂ© de l’offre de soins, la mise Ă  niveau du systĂšme de santĂ© Ă  travers la digitalisation, et l’augmentation du nombre de professionnels de santĂ© Ă  l’horizon 2025.

OrganisĂ© sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, le colloque international sur la protection sociale se veut un espace de dĂ©bats ouverts, de rĂ©flexion, d’échanges et de regards croisĂ©s visant Ă  formuler des propositions pratiques pouvant contribuer Ă  la rĂ©ussite de la mise en Ɠuvre de la rĂ©forme de la protection sociale au Maroc.

Riad Malki

Journaliste au Media 7 depuis 2019, je suis chargé des questions de l'économie et politique depuis Janvier 2019.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page