MONDE

[VIDEO] Miss Pays d’Albigeois innove avec une élection à huis clos

[ad_1]

l’essentiel
Crise sanitaire oblige, les élections de Miss ont dû s’adapter. Si quelques élections se déroulent devant un public limité (Miss Toulouse, Miss Gers et l’élection régionale du 11 septembre à Mazamet), d’autres se déroulent à huis clos. C’est le cas de Miss Pays d’Albigeois. Le public peut voter jusqu’à vendredi soir.

C’est le superbe Château de Tauziès qui a servi d’écrin à cette grande première. Si les candidates sont convoquées à 10 heures, dès 9 h 30, les premières tapent à la porte. C’est parti pour une grande journée. Après le passage obligé par la toise (ça se joue au millimètre parfois), il est temps de passer entre les mains expertes des maquilleuses et des coiffeuses.

Sur la terrasse, face aux vignes, le grand moment approche. Car, même à huis clos, l’élection se veut la plus « normale » possible. Défilé en robe de soirée, discours, passage en maillot de bain, rien que du très classique pour une élection de Miss. Sauf que tout est filmé et enregistré1.

Le vote du jury comptera pour 50 %, celui du public pour l’autre moitié2.

Une expérience hors du commun

Alors que les jeunes femmes savent d’ordinaire dans la foulée si elles sont dans les trois premières (celles qui participeront à l’élection de Miss Midi-Pyrénées), ce coup-ci elles devront attendre le 4 septembre pour connaître les résultats.

« C’était assez particulier, sourit Lou-Ann Cauchy. Je n’ai pas trop l’habitude de faire ça. J’étais stressée de parler devant un jury. On sent les regards. J’aurai préféré qu’il y ait du public. » La Castraise était arrivée dans la nuit du Cap d’Agde pour participer à l’élection. Et elle n’a pas été déçue. « J’ai adoré l’ambiance de la journée. Je ne m’attendais pas à ça. »

Margot Lagier, elle, a l’habitude des élections. La jeune femme de Lavaur a déjà participé à deux élections régionales. Comme ses copines, elle a dû s’adapter. « C’est un sentiment mixte. Il y a moins de stress de décevoir les proches mais il fallait aussi se booster pour bien passer à l’image. » Mais, elle aussi, a apprécié : « C’était une expérience hors du commun. » Mathilde Perez (Castres) participait à sa première élection de Miss. Après le confinement, elle a décidé de se lancer. « C’est l’année du changement. C’est quelque chose qui m’a toujours plu. » Il est un peu moins de 17 heures quand tout le monde se sépare. Les trois premières se retrouveront le 11 septembre à Mazamet. Avec l’espoir de poursuivre l’aventure vers Miss France.

(1) La vidéo du passage des candidates est disponible sur le site Facebook du comité Miss Midi-Pyrénées ou sur le site miss-midipyrenees.com.
(2) Le grand public peut voter pour sa candidate favorite en envoyant Miss + le numéro de sa candidate favorite avec un espace au 71717. Les votes sont ouverts jusqu’au vendredi 21 août 23 h 59. Les profils des candidates et leurs numéros sont à retrouver sur la page Facebook du comité Miss Midi-Pyrénées ou sur le site miss-midipyrenees.com.
[ad_2]
Source

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page