MONDE

[VIDEO] Chine : ce restaurant pesait ses clients à l’entrée, il présente ses excuses

l’essentiel
Cette mesure prise dans le cadre d’une opération anti-gaspillage a été jugée trop radicale par les consommateurs d’un pays où la surconsommation est ancrée

Un restaurant de Changsha, dans le centre de la Chine, s’est excusé samedi 15 août d’avoir demandé à ses clients de se peser avant d’entrer. Cette politique était appliquée dans le cadre d’une campagne nationale contre le gaspillage de nourriture entamée la veille.

En effet, Xi Jinping avait incité la nation à cesser le gaspillage alimentaire au moment où la pandémie de coronavirus et de sévères inondations ont conduit à une montée des prix pour la nourriture. En Chine, il est de coutume de commander de la nourriture en excès notamment lors des repas de groupe. Une tendance est même née de cette « tradition », le « mukbang » qui consiste à se filmer en mangeant de la nourriture en quantité astronomique. Pratique dénoncée par les médias et l’Etat chinois 

Une dénonciation qui a entraîné la prise de mesures radicales : le restaurant de Changsha invitait ce vendredi 14 août ses clients à se tenir debout sur des pèse-personnes et d’entrer leurs données personnelles dans une application. Celle-ci leur recommandait ensuite un plat en fonction de leur valeur calorifique et du poids de la personne. Des affiches placardées dans le restaurant interpellaient les clients en leur disant « Soyez économes et consciencieux, favorisez les assiettes vides »

Un flot de critiques sur les réseaux sociaux

Le restaurant a été vertement critiqué sur les réseaux sociaux en Chine dès la mise en place de cette nouvelle politique. Des hashtags liés à l’incident ont été vus plus de 300 millions de fois sur le réseau social Weibo. Ces mesures, trop radicales, ont été reprochées au restaurant.

Celui-ci s’est dit profondément désol�� pour son interprétation de la campagne anti-gaspillage. « Nos intentions de départ étaient de prôner la fin du gaspillage, et de promouvoir les commandes saines de nourriture. Nous n’avons jamais obligé les clients à se peser », a-t-il affirmé dans une lettre d’excuse publiée en ligne samedi matin. 


Source

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page