MONDE

«Victoire convaincante» : Biden tient un discours après avoir été annoncé vainqueur par les médias


Donné vainqueur par les médias d’outre-Atlantique, Joe Biden a promis dans un discours vouloir être le président qui unifiera l’Amérique, célébrant «une victoire convaincante» face à Donald Trump, qui affirme lui aussi avoir remporté l’élection.

Quelques heures après que les grand médias américains l’aient déclaré vainqueur de l’élection présidentielle, Joe Biden a donné un discours le 8 novembre 2020 dans son fief de Wilmington, dans le Delaware, devant des milliers de militants dont 350 rassemblés en «drive-in» dans leur véhicule.

Portant un masque noir, l’ancien vice-président de Barack Obama est arrivé en courant sur la scène, accompagné d’une chanson de Bruce Springsteen, comme pour démentir l’image de candidat vieillissant qui a pesé sur sa campagne menée en sourdine. Si les prédictions des médias se confirment, il serait, à 78 ans, le président le plus âgé de l’histoire des Etats-Unis au début de son mandat.

Le démocrate a appelé les Américains à ne plus traiter leurs «opposants comme des ennemis» et s’est engagé à «être un président qui rassemble et non pas qui divise».

Joe Biden veut «restaurer l’âme de l’Amérique»

Sans un mot pour son adversaire Donald Trump, Joe Biden a célébré sa «victoire convaincante», tout en tendant la main aux électeurs du président républicain dont il a dit comprendre la «déception». «Voyons-nous, parlons-nous», «Donnons nous une chance», a-t-il insisté, sous le son des klaxons. Il est «temps de panser les plaies» du pays et d’en finir avec les «diabolisations». «J’ai fait campagne pour restaurer l’âme de l’Amérique», a-t-il répété. 

Remerciant la «coalition large et diverse» qui a porté sa candidature, il a rendu hommage aux Afro-américains, qui ont joué, selon lui, un rôle central dans sa victoire : «Ils me soutiennent toujours, comme je les soutiendrai.».

Sa colistière Kamala Harris – qui pourrait devenir la première femme à accéder à la vice-présidence des Etats-Unis – a elle affirmé qu’elle ne serait «pas la dernière». La sénatrice noire de Californie a rendu hommage aux «générations de femmes», de toutes origines, qui lui ont «ouvert la voie».  

Un tir de feu d’artifices a conclu la soirée, le nombre 46 s’inscrivant dans le ciel de Wilmington étant donné que le démocrate pourrait devenir le 46e président des Etats-Unis.

Le résultat, annoncé par les grands médias américains (Associated Press, CNN, Fox News) et relayé dans le monde entier n’est pas encore officiel : le dépouillement est encore en cours dans certains Etats et les avocats de l’équipe Trump ont lancé de nombreux recours contre des fraudes supposées.

C’est la raison pour laquelle le président sortant n’a pas reconnu sa défaite, et a même continué à revendiquer la victoire sur Twitter. «J’ai largement gagné cette élection», a-t-il affirmé en lettres capitales.

Selon les dernières estimations de Fox News et de l’agence américaine AP, Joe Biden obtiendrait 290 grands électeurs, contre 214 au président sortant Donald Trump, alors que restent à attribuer les résultats des Etats de Géorgie, Caroline du Nord et d’Alaska pour un total de 34 grands électeurs.




Source

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page