MONDE

Variole du singe : 2.101 cas et 75 décès signalés en Afrique

Le continent africain a enregistré jusqu’à jeudi 2.101 cas de variole du singe, dont 283 confirmés, et 75 décès liés à la maladie depuis le début de l’année en cours, a indiqué le Centre africain de contrôle et de prévention des maladies (CDC Afrique).

Sur les 2.101 cas de variole du singe qui ont été signalés dans le continent, 1.818 sont des cas suspects tandis que 283 sont des cas confirmés, précise CDC Afrique qui relève de l’Union africaine.

CDC Afrique note que 70 nouveaux cas de variole du singe ont été signalés par trois pays africains au cours de la semaine dernière (16 cas au Ghana, 16 cas confirmés et 37 cas suspects au Nigeria), en plus d’un cas confirmé au Liberia.

Le taux de létalité de variole du singe en Afrique s’élève actuellement à 3,6%, ajoute CDC Afrique.

Il est à noter que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclenché la semaine dernière son plus haut niveau d’alerte pour tenter de juguler la flambée de variole du singe.

Décelée pour la première fois chez l’humain en 1970, la variole du singe est moins dangereuse et contagieuse que sa cousine la variole, éradiquée en 1980.

La variole du singe se manifeste par des symptômes grippaux et des éruptions cutanées, guérit généralement d’elle-même après deux ou trois semaines.

Riad Malki

Journaliste au Media 7 depuis 2019, je suis chargé des questions de l'économie et politique depuis Janvier 2019.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page