MONDE

Un passeport vaccinal en France pour aller au resto ou voyager : une consultation recueille votre avis

Que pensez-vous du passeport vaccinal ? C’est en substance la question que pose aux citoyens la consultation en ligne lancée mercredi 17 février et accessible jusqu’au 7 mars.

Mise en ligne par le Conseil économique, social et environnemental (Cese), la consultation en ligne pose la question du passeport vaccinal. Il s’agit d’un « laissez-passer », attestant de la vaccination d’un individu, afin de lui permettre d’accéder à certaines activités comme voyager, aller au restaurant…

Un sondage le mois dernier

Six Français sur dix se disaient favorables à la vaccination obligatoire pour prendre un avion à destination de l’étranger ou rendre visite à une personne vulnérable dans un Ehpad ou un hôpital, selon le sondage Ifop réalisé pour Lemon dont Le Parisien se fait l’écho le 17 janvier.

Lire aussi – Coronavirus : les Français pour un « passeport vaccinal », le gouvernement juge le débat « prématuré »

« Que pensez-vous du passeport vaccinal »

En se rendant sur le site de la consultation en ligne, accessible depuis jeudi 17 février, on découvre le nombre de participants, des propositions d’articles en lien avec le sujet et un « face à face » d’experts, l’un pour, l’un contre. 

Vient ensuite la question, posée à l’internaute de la manière suivante : « Que pensez-vous du passeport vaccinal ? », accompagnée de cette précision : « La question concerne son utilisation en France notamment pour accéder aux lieux aujourd’hui fermés : restaurants, cinémas, stades, musées… »

De très défavorable à très favorable

Pour y répondre, le sondé a le choix entre cinq cases, de très défavorable à très favorable, et il est invité à expliquer son choix. Notez toutefois que cette question concernant le passeport vaccinal n’est en aucun cas une forme de référendum. 

Pour le Cese, qui propose par la suite des recommandations au gouvernement, c’est une manière de sonder l’opinion sur la question du passeport vaccinal. Du côté du gouvernement, on rappelle qu’à l’heure où  3,37% de la population française est à ce jour vaccinée, le sujet n’est pas encore au menu.

Débat Prématuré

Interrogé sur la question, le secrétaire d’État chargé du Tourisme Jean-Baptiste Lemoyne a estimé le débat « prématuré » : « Vous avez 4 à 5% de la population européenne vaccinée, les publics les plus fragiles et pas ceux qui le plus spontanément peuvent voyager. Le fait de conditionner le déplacement au fait d’être vacciné est un sujet éthique et pas un petit sujet », a-t-il expliqué.

La ministre de la culture, Roselyne Bachelot, a également expliqué son point de vue, avançant la restriction des libertés individuelles induite par la mise en place d’un passeport vaccinal, rapporte l’AFP citée par plusieurs médias.

Source

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page