MONDE

Toulouse : un 14-Juillet en bleu-blanc-rouge

Ce mardi 14 juillet, la préfecture de la Haute-Garonne, va rendre un hommage aux personnes engagées dans la lutte contre la covid-19. À l’occasion de cette fête nationale, Etienne Guyot, préfet de la région Occitanie, préfet de la Haute-Garonne, recevra les acteurs qui se sont fortement mobilisés durant cette crise sanitaire. Ainsi ; soignants, policiers, gendarmes, militaires, sapeurs-pompiers, agents municipaux, personnels de l’administration pénitentiaire (dont c’est la première participation en Haute-Garonne), agriculteurs, bénévoles, membres de la société civile, commerçants, chauffeurs, hôtes de caisse et toutes celles et tous ceux particulièrement engagés, vont être mis à l’honneur ce mardi, au cours de cette célébration particulière.

De son côté, la mairie de Toulouse a choisi d’illuminer de nombreux bâtiments de la ville en bleu-blanc-rouge, pour célébrer la Fête nationale. De 22 heures à 5 heures du matin, le Capitole, le Monument aux Combattants, le centre culturel Henri-Desbals, la place de Soupetard, la médiathèque Empalot, la place Abbal, la villa des Rosiers avenue Jean-Rieu… seront parées des couleurs tricolores.

Par ailleurs, depuis ce week-end, les rues de la ville sont habillées de petits drapeaux tricolores, de l’avenue Saint-Exupéry à la route de Saint-Simon, en passant par la rue de Metz et l’avenue des Minimes.

Enfin, pour célébrer ce 14-Juillet très particulier, des projections mettent en valeur les symboles de la République et la devise "Liberté, Egalité, Fraternité". L’une d’entre elles prend la forme d’un mapping sur la façade de La Brique rouge, place d’Empalot, où les images animées jouent avec le relief du bâtiment, ce soir de 22 heures à 22 h 30. La création sonore composée de musique électronique fera pulser les mesures de "la Marseillaise".

Sur la façade du Capitole, une vidéo retraçant des événements festifs et des moments de convivialité est projetée jusqu’au 15 juillet, de 22 heures à minuit. Elle met également en exergue la devise "Liberté, Egalité, Fraternité".

Un feu d’artifice dans son jardin ? Oui mais attention aux accidents

Avec l’annulation des festivités du 14-Juillet, nombreux seront les Français à vouloir improviser un mini-feu d’artifice dans leurs jardins. Pour l’occasion, Ardi, leader français de l’artifice de divertissement, propose l’opération "Fête solidaire". Pour chaque feu d’artifice Portable acheté jusqu’au 31 août, la société s’engage à reverser 1 € à la Fondation Armée du Salut. Ardi a inventé, il y a vingt ans, le concept de feux d’artifice Portables. Entièrement préréglé, ce feu d’artifice est capable de produire des effets au sol pouvant aller de 3 à 5 m (fontaines multicolores, jets crépitants, sifflants ou détonants) et des effets aériens pouvant aller jusqu’à 60 m. Le prix de ces feux d’artifice est d’une centaine d’euros la minute.

Via LaDepeche

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page