MONDE

Toulouse : sans raison, il agresse deux personnes avec un couteau en bord de Garonne

Est-ce l’alcool à cette heure avancée de la nuit ? Ou une phobie canine ? Ou un acte gratuit ? Le mystère demeure. « Je ne me souviens pas », répète-t-il, ce mercredi, aux magistrats du tribunal correctionnel de Toulouse. Dans la nuit de dimanche à lundi, une agression est survenue sur le quai Lucien-Lombard, à quelques mètres de la place Saint-Pierre. Vers 4 heures, les opérateurs du PC vidéo de la Ville ont repéré sur leurs écrans un individu qui tentait d’asséner des coups de couteau à un chien. Et très vite, il s’en est pris à son maître. Il a réussi à atteindre sa cible au moins à une reprise avant qu’une jeune passante ne s’interpose. Cette fois, il a posé son arme. Mais il lui a décoché plusieurs coups de poing, malheureusement bien sentis.

Quelques minutes après, les policiers municipaux investissaient les bords de Garonne pour arrêter le suspect. Âgé de 23 ans, il a été ramené au commissariat central pour s’expliquer auprès des enquêteurs de la sûreté départementale. Et force est de constater que les vapeurs de l’alcool ne l’ont pas aidé à expliquer son geste.

« La recrudescence de ce type d’agissements »

Après un passage devant le médecin légiste, la jeune femme, 17 ans à peine, s’est vue prescrire deux jours d’incapacité totale de travail (ITT). Le maître du chien s’en sort avec un jour en raison d’une plaie sans réelle gravité à un bras.

L’auteur des faits a été présenté ce mercredi au parquet en vue d’une comparution immédiate dans la foulée. « La recrudescence de ce type d’agissements génère un sentiment d’insécurité dans ce secteur », estime la procureure. En défense, Me Doro Gueye a notamment rappelé que son client n’avait aucun antécédent. Largement insuffisant pour la cour qui l’a condamné à 2 ans d’emprisonnement, avec maintien en détention. « Je ne me rappelle de rien mais je demande pardon. »

Source

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page