MONDE

Toulouse. Et si vous louiez votre piscine à ceux qui n’en ont pas !

C’est un bassin de 15 mètres sur 6, situé sur les hauteurs de Montrabé, aux portes de Toulouse. Avec terrasse en bois, pool house, barbecue et transats à disposition. Cette piscine est à la location sur la plate-forme web louerunepiscine.com. Depuis peu, ses propriétaires la prêtent pour une journée ou une demi-journée, moyennant quelques dizaines d’euros, à ceux qui souhaitent faire un petit plongeon.

"On propose tous types de piscines : gonflable, enterrée et même de très petits bassins mais aussi les jacuzzis", annonce Arnaud Biehler, président de Louerunepiscine.com

Mettre en relation les détenteurs de piscine et ceux qui ont envie de faire un plouf, c’est précisément le but de la start-up toulousaine.

Créée, il y a 5 ans, par un collectif de sept personnes, la petite entreprise dispose d’une centaine de piscines à la location sur Toulouse (Coté Pavé, Minimes,…) et ses environs.

Parmi les détenteurs inscrits sur la plate-forme, on compte "des retraités mais aussi des jeunes qui viennent de faire construire et qui veulent amortir les coûts d’entretien et de construction", ajoute Arnaud Biehler.

Chaque propriétaire est libre de fixer son prix de location en fonction de sa piscine et de l’environnement qu’il met à disposition. "Généralement, on est sur un prix moyen de 40 € la demi-journée pour quatre personnes. Mais sur la région parisienne, nous avons des piscines qui se louent 250 € la demi-journée.

En effet, la start-up toulousaine propose des locations "partout en France et même en Espagne."

les demandes ont explosé

Cette année, alors qu’on aurait pu penser que la crise sanitaire ralentirait les demandes, il n’en est rien. "Au contraire, l’activité est en hausse. Dès le lendemain du déconfinement, les demandes de baigneurs ont explosé. Notre chiffre d’affaires est déjà multiplié par trois alors qu’on est seulement à la mi-juillet. Quant aux propriétaires, ils nous ont contactés pour connaître les mesures sanitaires à mettre en place", souligne le président de la plate-forme.

Après chaque location, ces derniers sont tenus de nettoyer et désinfecter leurs piscines et ses abords dans le respect du protocole imposé par le covid. Ils doivent aussi accueillir les baigneurs en portant le masque ou en respectant les distanciations.

Pour faciliter les transactions, la start-up envisage de mettre en place des pool sitters "qui viendraient s’occuper, entre chaque location, de nettoyer et d’ouvrir la piscine aux gens à la demande de propriétaires". Et pour parer aux éventuels accidents (casses d’objets, chutes, noyades…), les transactions sont assurées par Axa du côté de la start-up, et les personnes mises en relation ont chacune une assurance. On peut donc nager en toute sérénité.

Via LaDepeche

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page