MONDE

Tennis : l’ancien n°1 mondial Andy Murray disputera l’Open Sud de France, à Montpellier

L’Ecossais Andy Murray (33 ans) est le premier récipendaire des trois wild-cards (invitations) du tableau final de l’Open Sud de France (21-28 février). Un renfort de tout premier choix pour le directeur de l’épreuve, Sébastien Grosjean, et l’organisation.  

Si sa carrière est freinée par les blessures depuis 2017, qu’il n’a disputé que 41 matches (soit moins d’un par mois !) depuis le 12 juillet de la même année, et qu’il n’occupe que le 125e rang mondial cette semaine, Andy Murray demeure une véritable référence sur la planète tennis.

Le rappel de son palmarès se suffit à lui-même : 46 titres ATP en simple dont trois Grand Chelem (US Open 2012, Wimbledon 2013 et 2016), le Masters 2016, 14 Masters 1000, 2 médailles d’or en simple aux Jeux Olympiques de Londres (2012) et de Rio (2016) – un cas unique – ainsi que huit autres finales de Grand Chelem (à l’US Open, Open d’Australie, Wimbledon et Roland-Garros), la Coupe Davis en 2015 et trois titres en double. Le 7 novembre 2016, le natif de Glasgow était devenu le vingt-sixième n°1 mondial à l’ATP et premier joueur britannique au sommet de la hiérarchie, lui valant alors d’appartenir au « Big Four » avec ses rivaux majeurs Federer, Nadal et Djokovic.

Biella (Italie) à défaut de l’Open d’Australie…

Un test positif au Covid-19 l’ayant privé de disputer l’Open d’Australie, Andy Murray a renoué avec la compétition la semaine passée au tournoi Challenger (la division inférieure) de Biella, dans le Nord de l’Italie où il a obtenu une wild-card de dernière minute alors qu’il était prêt à disputer les qualifications. Victorieux de ses quatre premiers matches (un seul en 3 sets), dont la demi-finale face au tricolore Mathias Bourgue (6-0 7-5), l’actuel 125e mondial n’a échoué qu’en finale face à Illya Marchenko, un Ukrainien, classé 212e (6-1 7-5).

Depuis 4 ans, le premier invité de la semaine à la Sud de France Arena de Pérols a enchaîné les soucis avec une blessure au coude droit puis, surtout dû se résoudre à une lourde intervention chirurgicale à la hanche, l’ayant alors lui-même laissé entrevoir la retraite début 2019. 

Formellement anobli par le Prince Charles au Palais de Buckingham le 16 mai 2019, Sr Andrew Barron Murray, dit Andy Murray avait raté en dernière minute l’édition 2020 l’Open Sud de France… pour cause de blessure. Sa présence rend plus noble encore cette 11e édition…

Source

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page