MONDE

Tennis : Djokovic et Pospisil veulent créer un syndicat indépendant de joueurs, l’ATP s’en inquiète

l’essentiel
Novak Djokovic (N°1) et Vasek Pospisil (N°92) souhaitent créer un syndicat indépendant de tennismen, pour mettre sur la touche « le conseil des joueurs de l’ATP », syndicat rattaché à l’ATP, la puissante organisation qui régit le tennis professionnel. 

Vendredi 28 août, peu de temps après la victoire de Novak Djokovic (6-4 4-6 7-6) sur son homologue Roberto Bautista-Agut en demi-finale du Masters 1000 de Cincinnati, le New York Times annonçait la démission du Serbe de sa présidence au conseil des joueurs de l’ATP. Organe rattaché à l’ATP, sa mission est de représenter les intérêts sportifs et financiers des joueurs masculins de tennis. Ce samedi 29 août, le Canadien Vasek Pospisil lui a emboîté le pas en démissionnant lui aussi de ce conseil. 

Les deux hommes ont pour projet de créer une nouvelle union indépendante des tennismen, où l’ATP n’aurait pas son mot à dire. La première réunion devrait avoir lieu ce samedi 29 août au soir à New-York. La PTAP (Professional Tennis Players Association) aura comme objectif de défendre les intérêts des joueurs masculins classés jusqu’à la 500ème place en simple, et jusqu’à la 200ème place en double. 

Pourquoi la création d’une telle instance alors qu’il en existe déjà une rattachée à l’ATP ? Car bien des tennismen ont reproché en interne la gestion de l’ATP dans la crise sanitaire liée à l’interruption des compétitions.

L’ATP met en garde 

De son côté, l’ATP ne voit pas d’un très bon œil la création d’une union indépendante, qui échapperait donc de facto à son autorité. « Vous avez ce que d’autres athlètes, dans d’autres sports, n’ont pas, à savoir une place à la table du Conseil », rappelle Andrea Gaudenzi, président de l’instance. « C’est ce pourquoi les joueurs s’étaient battus à la création de l’ATP Tour. Il est illogique de considérer que vous seriez mieux représentés en transférant votre rôle de l’intérieur vers l’extérieur de la structure gouvernementale » a ajouté le dirigeant. 

Quelques joueurs ont prévu de franchir le pas en rejoignant la PTAP, c’est le cas du Canadien Milos Raonic (N°30) et de l’Américain John Isner (N°21), ayant selon l’Équipe déjà démissionné de sa place au conseil des joueurs de l’ATP. Cette nouvelle association pourrait réunir près de neuf membres décisionnaires, avec à leur tête, Djokovic et Pospisil. 


Source

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page