MONDE

Sud-Aveyron : relaxée, à 76 ans, malgré la saisie chez elle de onze plants suspects

Bien que la procédure a été annulée, la Saint-Beauzélienne a pu s’expliquer sur les faits.

Le fond et la forme. Les faits et la procédure. Des notions qui fondent le droit et qui s’entremêlent jusqu’à la décision de justice. Ce jeudi 18 février, lors de l’audience du tribunal correctionnel à juge unique de Millau, le dossier rocambolesque d’une retraitée, qui faisait vraisemblablement pousser des plants de cannabis chez elle, est reconnu nul. Ce qui par effet domino entraîne la…

Source

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page