MONDE

Sort des Ouïghours, «routes de la soie» : le Xinjiang, région chinoise sous haute tension (DOSSIER)

[ad_1]

Le Xinjiang captive l’attention internationale : dans cette région, lieu clé du projet économique des «nouvelles routes de la soie», Pékin est accusé par des médias et ONG de réprimer la minorité musulmane ouïghoure.

La région chinoise du Xinjiang, officiellement Région autonome ouïghoure du Xinjiang, attire l’attention de la presse, des ONG et des gouvernements internationaux pour des raisons humanitaires, mais également stratégiques et commerciales.

RT France s’est penché sur le sujet, à travers trois articles :

Le Xinjiang est souvent associé à la minorité chinoise des Ouïghours. Mais pourquoi cette région est-elle si stratégique pour Pékin ? Emmanuel Lincot décrypte les enjeux entourant cette province, cruciale pour les «nouvelles routes de la soie».

La question du traitement des Ouïghours dans le Xinjiang fait l’objet d’un phénomène médiatique qui a récemment pris de l’ampleur. Témoignages et études d’ONG accablent Pékin de lourdes responsabilités. Les autorités chinoises assurent, de leur côté, mener une politique de lutte contre le terrorisme, le séparatisle et l’islamisme radical.

A Washington comme à Paris, politiques et grands médias ne cessent de s’indigner du traitement réservé à la minorité musulmane par Pékin. Mais ces arguments humanitaires n’occultent-ils pas un agenda plus stratégique ?

[ad_2]
Source

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page