MONDE

Sécurité dans les transports du Gard : une convention et des besoins

Police, gendarmerie, éducation nationale, parquet, se fixent des objectifs.

« Tout le monde est conscient du contexte dans lequel nous vivons pratiquement chaque soir. Des usagers ont désormais peur d’utiliser le transport en commun. ça devient un transport subi plutôt que choisi. » Le constat fait par le président de Nîmes Métropole, Franck Proust est partagé, ce vendredi matin en préfecture. La recrudescence de violences dans le milieu scolaire et périscolaire alerte…

Source

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page