MONDE

Royaume-Uni : les voyageurs en provenance de France soumis à une quatorzaine dès samedi 15 août

l’essentiel
Le Royaume-Uni imposera une quatorzaine à tous les voyageurs venant de France, des Pays-Bas, de Monaco et de Malte. La décision, annoncée jeudi soir par le ministre britannique des transports, entre en vigueur dès samedi , à quatre heures du matin. 

Le Royaume-Uni a annoncé jeudi 13 août imposer une quatorzaine aux voyageurs en provenance de France en raison d’une hausse du nombre des cas de Covid-19 dans l’Hexagone. « Si vous arrivez au Royaume-Uni après quatre heures du matin samedi de ces endroits, vous devrez vous placer de vous-même à l’isolement pour 14 jours », a indiqué le ministre britannique des transports, Grant Shapps. 

Cette mesure pourrait provoquer un retour massif des quelque 500 000 touristes britanniques actuellement en vacances en France.

Data shows we need to remove France, the Netherlands, Monaco, Malta, Turks & Caicos & Aruba from our list of #coronavirus Travel Corridors to keep infection rates DOWN. If you arrive in the UK after 0400 Saturday from these destinations, you will need to self-isolate for 14 days.

— Rt Hon Grant Shapps MP (@grantshapps) August 13, 2020

Une mesure déjà imposée par le passé

Le Royaume-Uni avait initialement imposé une quatorzaine globale à tous les visiteurs arrivant sur son territoire mais a ensuite exempté certains pays de cette mesure en fonction de l’incidence du virus chez eux.

Mais Londres avait réintroduit la quarantaine pour les voyageurs en provenance d’Espagne fin juillet, prenant par surprise les compagnies aériennes et des milliers de Britanniques en villégiature dans ce pays.

Le gouvernement britannique avait fait de même la semaine dernière pour Andorre, la Belgique et les Bahamas.

La France regrette « la décision du Royaume-Uni »

La France regrette la décision du Royaume Uni et appliquera des mesures de réciprocité dans le champ des transports. J’ai dit à mon homologue @grantshapps notre volonté d’harmoniser les protocoles sanitaires pour assurer un haut niveau de protection des deux côtés de la Manche. https://t.co/bH7LkqD3LB

— J-Baptiste Djebbari (@Djebbari_JB) August 13, 2020

Dans un tweet daté du vendredi 14 août, le ministre délégué aux transports, Jean-Baptiste Djebbari regrette « la décision du Royaume-Uni » et compte appliquer « des mesures de réciprocité ». Il faut donc s’attendre à ce que les Britanniques, arrivant en France, soient potentiellement bientôt placés à leur tour en quatorzaine.




Source

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page