MONDE

Rome promet «toutes les aides nĂ©cessaires Ă  la Tunisie» pour lutter contre l’immigration clandestine

[ad_1]

Afin de lutter contre l’augmentation des flux de migrants illĂ©gaux en Italie, venant en grande partie des cĂŽtes tunisiennes, le chef de la diplomatie italienne a annoncĂ© que son pays Ă©tait «prĂȘt Ă  prĂ©senter toutes les aides nĂ©cessaires Ă  la Tunisie».

A l’issue d’un entretien avec le prĂ©sident tunisien KaĂŻs SaĂŻed Ă  Tunis, le ministre italien des Affaires Ă©trangĂšres, Luigi Di Maio, a annoncé le 17 aoĂ»t son pays «prĂȘt Ă  prĂ©senter toutes les aides nĂ©cessaires Ă  la Tunisie» afin de lutter contre l’immigration illicite. De plus, «il n’est pas question de laisser en Italie ceux qui arrivent d’une façon illĂ©gale», a-t-il ajoutĂ©, selon un communiquĂ© de la prĂ©sidence de la RĂ©publique tunisienne citĂ© par l’AFP.

La dĂ©lĂ©gation italienne a par ailleurs exprimé son «soutien politique et Ă©conomique» Ă  la Tunisie, «pour renforcer les efforts nationaux […] Ă  travers l’encouragement de l’investissement et la crĂ©ation des postes d’emploi surtout dans les rĂ©gions de l’intĂ©rieur», selon la mĂȘme source.

Les nĂ©gociations entre l’Italie et la Tunisie se poursuivront «pour trouver des formules de coopĂ©ration bilatĂ©rale», a encore indiquĂ© le ministre italien, d’aprĂšs le mĂȘme communiquĂ©.

Au cours de sa visite en Tunisie, Luigi Di Maio Ă©tait accompagnĂ© par la ministre italienne de l’IntĂ©rieur Luciana Lamorgese, le commissaire europĂ©en Ă  l’Elargissement et Ă  la Politique europĂ©enne de voisinage Oliver Varhelyi, et la commissaire europĂ©enne aux Affaires intĂ©rieures Ylva Johansson.

A cette occasion, Oliver Varhelyi a annoncé sur son compte Twitter une aide de 10 millions de dollars pour soutenir la Tunisie dans la gestion de ses frontiÚres.

De son cĂŽtĂ©, le prĂ©sident tunisien KaĂŻs SaĂŻed a estimĂ© de nouveau que «les solutions sĂ©curitaires ne permettent pas Ă  elles seules de lutter contre l’immigration non organisĂ©e».

Une augmentation de 150% du nombre de migrants en Italie au cours des 12 derniers mois

La ministre italienne de l’IntĂ©rieur, Luciana Lamorgese, qui s’Ă©tait rendue dĂ©jĂ  fin juillet en Tunisie pour évoquer le problĂšme de l’immigration clandestine, a dĂ©clarĂ© le 15 aoĂ»t que l’arrivĂ©e de migrants en Italie avait augmentĂ© de prĂšs de 150% au cours des 12 derniers mois, la majoritĂ© arrivant de Tunisie.

Du 1er aoĂ»t 2019 au 31 juillet 2020, 21 618 migrants sont arrivĂ©s sur les cĂŽtes italiennes, une augmentation de 148,7% par rapport aux 8 691 arrivĂ©es de l’annĂ©e prĂ©cĂ©dente, selon des donnĂ©es prĂ©sentĂ©es par Luciana Lamorgese le 15 aoĂ»t Ă  Milan. Quelque 41,6% des migrants sont partis de Tunisie, oĂč le taux de chĂŽmage a atteint 18%, d’aprĂšs l’Institut national des statistiques.

Le 7 août, le chef de la diplomatie italienne avait indiqué que Rome refoulerait à partir du 10 août tous les migrants tunisiens illégaux.



[ad_2]
Source

Riad Malki

Journaliste au Media 7 depuis 2019, je suis chargé des questions de l'économie et politique depuis Janvier 2019.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page