MONDE

Réapparition du virus Ebola en Guinée : huit cas, trois morts, le pays à nouveau en situation épidémique

Huit personnes ont été testées positives au virus de la fièvre Ebola dans le sud-est de la Guinée et trois d’entre elles en sont mortes, ont annoncé dimanche les autorités de santé guinéennes.

C’est la première fois que le virus est signalé dans le pays ouest-africain depuis la dernière flambée épidémique majeure de fièvre hémorragique, en 2013-2016, qui avait débuté en Guinée et fait au moins 11 300 morts, en Guinée, Sierra Leone et au Liberia essentiellement.

Une quatrième personne enterrée le 1er février – une infirmière d’un dispensaire – pourrait également avoir succombé au virus.

Cinq survivants

Les cinq personnes survivantes ont été placées à l’isolement dans des centres de traitement. Les autorités s’emploient à tracer et isoler les personnes ayant été en contact avec elles, a déclaré l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS).

La Guinée va contacter l’Organisation mondiale de la santé (OMS) afin d’acquérir des doses de vaccin anti-Ebola, qui ont grandement contribué ces dernières années à réduire la létalité de ce virus très contagieux.

« L’OMS accélère ses efforts pour répondre à cette résurgence potentielle d’Ebola en Afrique de l’Ouest », a déclaré sur Twitter le directeur de l’agence onusienne pour l’Afrique, Matshidiso Moeti.

Les vaccins et l’amélioration des traitements contre la maladie ont permis de mettre fin l’an dernier à la deuxième plus grande flambée épidémique connue à ce jour, en République démocratique du Congo. L’épidémie a été déclarée vaincue en juin dernier après deux ans d’efforts et quelque 2 200 morts.

Source

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page