MONDE

Qui est Emma Coronel Aispuro, la femme du baron de la drogue « El Chapo » ?

Lundi 22 février, Emma Coronel Aispuro a été arrêtée à l’aéroport de Washington. Mais qui est l’épouse du narcotrafiquant El Chapo, elle aussi soupçonnée d’être impliquée dans un trafic de drogues international.

Son soutien est indéfectible. Lundi 22 février, Emma Coronel Aispuro a été arrêtée à l’aéroport national de Washington. Mariée à Joaquin « El Chapo » Guzman Loera, l’ex-reine de beauté âgée de 31 ans est suspectée d’être impliquée dans un réseau de stupéfiants, et accusée d’avoir participé à un complot pour distribuer de la cocaïne, de la méthamphétamine, de l’héroïne et de la marijuana à des fins d’importation aux États-Unis, rapporte Le Figaro. Détentrice d’un double passeport international américain et mexicain, elle devrait comparaître devant un juge fédéral mardi 23 février.

Dans l’ombre de son narcotrafiquant de mari jusqu’en 2016, lorsqu’elle a pris sa défense en public, Emma Coronel Aispuro pourrait bien connaître un sort quelque peu similaire à celui de El Chapo, réputé pour être l’un des plus grands narcotrafiquants au monde, qui a été condamné à la prison à perpétuité en juillet 2019. S’il a fait appel de cette décision, la justice américaine ne semble pas décidé à le laisser partir, tandis qu’il purge sa peine dans une prison de haute sécurité dans le Colorado, au États-Unis.

Un père membre du cartel de Sinaloa

Née en juillet 1989 en Californie, Emma Coronel Aispuro grandit dans l’État de Durango, au nord-ouest du Mexique. Dans les colonnes du New York Times, elle raconte « une enfance très tranquille et simple, au sein d’une famille aimante et unie », avec deux frères et une sœur. Ce qu’elle ne mentionne toutefois jamais, c’est le business de la drogue, dans lequel sa famille baigne pourtant. En effet, son père, Inés Coronel Barreras, également surnommé The One, est un membre membre du cartel de Sinaloa, dont le chef n’est autre qu’El Chapo. C’est d’ailleurs lui qui présente sa fille à son boss, en espérant ainsi gravir les échelons rapporte Rolling Stones.

Visiblement subjugué par la jeune femme, El Chapo débarquera même avec 400 hommes armés au concours de beauté auquel Emma Coronel Aispuro s’est présentée pour la demander en mariage. Ils se marient le 2 juillet 2007 alors que la reine de beauté a tout juste 18 ans. El Chapo lui, en a alors 50. Quatre ans plus tard, elle donne naissance à des jumelles, Emali et Maria Joaquina, en Californie, tandis que son mari est en cavale. Restée dans l’ombre, c’est en 2016 que le monde entier découvre la femme du narcotrafiquant, lors de son procès à New York pour pour trafic de drogues, possession d’armes, blanchiment d’argent, entre autres. « Je le suivrai où qu’il soit, assurait-elle au New York Times en 2019. Je suis amoureuse de lui. Il est le père de mes enfants ».

Impassible devant les crimes prêtés à son mari

Dans les procès de son mari qui suivront, comme en 2018, Emma Coronel Aispuro restera impassible devant les images de crimes ainsi que les récits d’adultère que l’on prête à El Chapo« Je ne connais pas mon mari comme la personne qu’ils essaient de me montrer, confie-t-elle alors au New York Times. Je continuerai de l’admirer et de le voir comme l’être humain que j’ai rencontré et épousé. » Si pour Anabel Hernandez, cette dévotion est due au fait que « à partir du moment où une femme entame une relation avec un narcotrafiquant, elle n’a aucun moyen d’en sortir », celle de Emma Coronel Aispuro semble être des plus sincères. Lors du procès d’El Chapo en janvier 2019, elle avait même été accusée à plusieurs reprises d’avoir joué un rôle-clé dans l’évasion de son mari en 2015. Des allégations qui pourraient aujourd’hui lui coûter cher. Après la chute du roi, celle de sa reine ?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page