MONDE

Quel sera le montant de votre impôt sur le revenu pour 2021 ? Le simulateur est en ligne

Le simulateur mis en ligne jeudi 11 février par la DGFiP reste un outil fiable pour anticiper le montant de son impôt ou savoir si l’on va être imposable. Car les règles de calcul ont légèrement évolué en 2021.

Pas de panique, il vous reste encore quelques mois avant que ne démarre la campagne de déclaration de l’impôt sur les revenus de 2020. L’ouverture des services fiscaux de déclaration est prévue pour le mois d’avril. Mais la Direction des finances publiques a mis en ligne ce jeudi 11 février son simulateur d’impôts. Comment ça marche ?

Deux simulateurs mis en ligne

Il faut compter environ une petite demi-heure pour remplir correctement toutes les cases des simulateurs. Avant de se lancer et pour gagner du temps, mieux vaut avoir sous la main toutes ses informations fiscales. Et sélectionner le bon simulateur…

Le premier, simplifié, est destiné aux personnes qui déclarent des salaires, des pensions ou des retraites, des revenus fonciers, des charges courantes comme des pensions alimentaires, ou encore des frais de garde d’enfant ou des dons.▶︎ Accéder au simulateur simplifié

Le second est un modèle plus complet, à destination des contribuables qui doivent déclarer des revenus d’activité commerciale, libérale ou agricole, des investissements locatifs, des investissements dans les Dom-Com pour des déficits globaux. ▶︎ Accéder au simulateur complet

Attention cependant, le montant obtenu en fin de simulation n’est donné qu’à titre indicatif. Il est susceptible d’évoluer et ne vous exonère pas de remplir au printemps votre déclaration de revenus. « Il s’agit d’un calcul anonyme et non officiel », rappelle la DGFiP sur son site internet.

Quel barème pour les quatre tranches d’imposition ?

Le simulateur reste cependant un outil fiable pour anticiper le montant de son impôt ou savoir si l’on va être imposable. Car les règles de calcul ont légèrement évolué en 2021. Depuis le 1er janvier, les barèmes ont été revalorisés de 0,2 %, pour tenir compte de l’évolution des prix à la consommation (hors tabac).

Première tranche – à partir de 10 084 € de revenus annuels (soit 20 € de plus qu’en 2020) – Taux d’imposition de 11 %.
Deuxième tranche – à partir de 25 710 € de revenus annuels (soit 51 € de plus qu’en 2020) – Taux d’imposition de 30 %.
Troisième tranche – à partir de 73 516 € de revenus annuels (soit 147 € de plus qu’en 2020) – Taux d’imposition de 41 %.
Quatrième tranche – à partir de 158 123 € de revenus annuels (soit 317 € de plus qu’en 2020) – Taux d’imposition de 45 %.
 

 

Source

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page