MONDE

Punaises de lit : l’Occitanie parmi les régions les plus touchées

Les punaises de lit sont un fléau pour ceux qui sont victimes d’une infestation. Et ils sont de plus en plus nombreux. Une étude de l’Inserm confirme ainsi cette tendance et les conséquences sur la santé des personnes affectées. Un nombre important de consultations médicales liées à ce phénomène en est la preuve.

Environ 72.000 consultations auprès d’un médecin généraliste en France métropolitaine ont eu un motif lié aux punaises de lit. C’est le constat réalisé grâce à l’étude du réseau sentinelle de l’Inserm, menée d’avril 2019 à mars 2020. Cela correspond à un taux d’incidence de 109 consultations pour 100 000 habitants. Et toutes les régions ne sont pas touchées aussi durement. L’incidence est la plus élevée en Auvergne-Rhône-Alpes et Paca, avec 216 et 145 consultations pour 100.000 habitants, et la plus basse en Pays de la Loire et Bourgogne-Franche-Comté (19 et 33). L'Occitanie est loin d'être épargnée par ce phénomène : elle arrive en cinquième position avec 106 consultations.

Pourquoi les victimes consultent-elles ?

Les punaises ne transmettent pas de maladies infectieuses mais "une infestation peut avoir des conséquences sur la santé", rappelle l’Inserm. En effet, "outre les manifestations cutanées (piqûres), un sommeil de moins bonne qualité, mais aussi du stress, lié notamment à dégradation de l’état de santé psychologique". Ainsi, "39% des patients ayant consulté souffraient d’insomnie et 39% estimaient que l’infestation avait eu un retentissement sur leur vie professionnelle, familiale ou sociale", notent les auteurs.

La Direction générale de la Santé et la Direction générale de la prévention des risques ont donc décidé de saisir l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses). Son but : "actualiser les recommandations quant aux méthodes efficaces et durables de lutte contre les punaises de lit".

Des gestes préventifs

En attendant les conclusions de l’Anses, vous pouvez mettre en œuvre des mesures permettant de réduire le risque d’être infesté par ces nuisibles. Ainsi, en voyages, inspectez toujours votre chambre d’hôtel avant de poser vos bagages. Au retour prenez également le temps d’inspecter vos vêtements et bagages. Si vous soupçonnez la présence de punaises de lit, traitez votre valise et son contenu.

Si vous achetez des meubles d’occasion, examinez-les et nettoyez-les minutieusement avant de les installer chez vous et, si possible, traitez-les à la vapeur chaude. Évitez d’acheter un matelas d’occasion. Concernant les vêtements de seconde main, même précaution : inspectez-les et transportez-les dans un sac fermé hermétiquement et lavez-les à au moins 60°C. Retrouver l’ensemble des conseils sur le site Ameli.fr.

À noter : le site stop punaises répond au numéro d’appel 0806 706 806.

Via LaDepeche

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page