MONDE

Patrick Poivre d’Arvor accusé de viols : le récit glaçant de ce qu’aurait subi Florence Porcel

Elle accuse l’ex star du JT de TF1 de l’avoir violée à plusieurs reprises. Si Florence Porcel a préféré pour l’instant ne pas prendre publiquement la parole, le récit qu’elle a livré à la justice lors de son dépôt de plainte est terrifiant.

Florence Porcel, chroniqueuse et écrivaine, âgée de 37 ans aujourd’hui, a déposé plainte contre PPDA auprès du parquet de Nanterre, rapportent nos confrères du Parisien. Ils dévoilent aussi la teneur du récit que Florence Porcel a fait, en déposant plainte contre le présentateur.

De son côté, l’AFP précise que Florence Porcel n’a pas été entendue par la police pour l’instant. Dans un livre, Pandorini, elle revient également sur ces viols présumés et sur l’emprise de Patrick Poivre d’Arvor sur l’étudiante qu’elle était alors.

Emprise et sidération

Tout commence alors que Florence Porcel n’a que 21 ans. Elle est vierge et pleine d’ambition. Ce qui la pousse à envoyer une lettre à Patrick Poivre d’Arvor, qui a écrit un livre. Elle-même apprentie écrivaine, elle en profite pour glisser quelques manuscrits à la star du JT, qui la recontacte.

De fil en aiguille elle est invitée le lendemain à assister au journal télévisé et se retrouve dans le bureau du présentateur juste après. C’est là, en 2004, qu’aurait eu lieu le premier viol décrit par la jeune femme qu’elle était alors. Le présentateur l’aurait embrassée de force, puis fait se déshabiller et ils auraient eu une relation sexuelle. La première pour Florence Porcel.

Elle explique notamment dans son livre qu’elle a été « sidérée » par la situation. Un état de choc, qui empêche souvent les victimes de viol de réagir au moment des faits. « Dans ce texte, j’ai voulu traiter de plusieurs sujets : le phénomène de sidération et le déni, d’abord, parce qu’ils sont mal connus, et pourtant essentiels dans la compréhension des violences sexuelles », écrit-elle notamment sur Instagram à propos de son livre, qui raconte son histoire.

Fellation imposée

S’ensuit alors une relation complexe, mêlant emprise et sentiments, qui la poussent à avoir une nouvelle relation, qu’elle reconnaît consentie cette fois, avec Patrick Poivre d’Arvor. 

C’est en 2009, cinq ans plus tard, que la jeune femme, de 26 ans, subit un nouveau viol. Elle revoit le présentateur, qui a depuis changé de fonction et a rejoint une société de production. Dans son bureau pour une interview, Florence Porcel choisit de garder son manteau, afin de ne créer aucune ambiguïté. Pour autant, elle raconte que PPDA l’aurait contrainte à une fellation, malgré sa ferme opposition et ses refus. 

De son côté, Patrick Poivre d’Arvor n’a pas souhaité réagir et a simplement qualifié ces accusations de « fantaisistes ». Il entend déposer également une plainte pour « dénonciation calomnieuse ».

Source

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page