MONDE

Paris : polémique après 20 abstentions lors du vote pour nommer un lieu en hommage à Samuel Paty

[ad_1]

Le Conseil de Paris a voté pour qu’un lieu de la capitale porte le nom de Samuel Paty, enseignant décapité le 16 octobre. Les élus écologistes, alliés d’Anne Hidalgo, ont confirmé avoir voté pour, tout en critiquant le projet.

Dès l’ouverture de la séance du Conseil de Paris le 17 novembre, qui s’est tenu en grande partie à distance, la maire socialiste (PS) de Paris, Anne Hidalgo, a salué la mémoire de Samuel Paty, «atrocement exécuté par le fanatisme islamiste tout simplement parce qu’il était professeur», avant que l’assemblée n’observe une minute de silence.

Les socialistes ainsi que l’ensemble des élus de l’opposition ont voté en faveur de la dénomination d’un lieu à Paris, déterminé ultérieurement en concertation avec sa famille, en hommage à Samuel Paty. Toutefois, une petite polémique est apparue concernant le vote d’Europe écologie – Les Verts (EELV), après l’intervention de sa présidente de groupe, Fatoumata Koné.

Si celle-ci a commencé son intervention en précisant que le «vœu» d’un lieu au nom de Samuel Paty «fais[ait] consensus», elle a poursuivi en disant «regretter le fait que le règlement ne soit pas respecté», en s’appuyant sur une délibération du 9 décembre 1938. Celle-ci préciserait «qu’il n’est pas autorisé de « dénominer » une voie au nom d’une personne qui est décédée depuis moins de cinq ans». «La raison de ce règlement était d’éviter que nous réagissions […] à chaud et que nous prenions le temps de quelques années pour éviter d’avoir des vœux de ce type-là», a-t-elle ajouté.

En réponse, la maire PS Anne Hidalgo a déclaré «regretter la position» d’EELV : «Je pense qu’invoquer un problème de règlement intérieur – qui n’est d’ailleurs pas un problème de règlement intérieur puisque c’est une règle non écrite […] face à un événement aussi majeur que la décapitation d’un professeur dans le cadre d’un attentat terroriste islamiste, ne nous permette pas de nous retrouver… chacun prend ses responsabilités.»

Une confusion s’en est suivie. Le Conseil de Paris a voté à la quasi-unanimité pour donner à un lieu le nom de Samuel Paty, avec 20 abstentions et 0 contre. Plusieurs sources, dont l’AFP dans un premier temps, ont considéré que l’abstention venait du groupe EELV. Or, celui-ci a expliqué sur les réseaux sociaux qu’il avait bel et bien voté «pour le vœu de l’exécutif d’une dénomination d’un lieu en mémoire à Samuel Paty».

Le maire Les Républicains du XVIIe arrondissement, Geoffroy Boulard, a malgré tout dénoncé sur Twitter le fait que «ce vote démontr[ait] que le combat contre l’islamisme ne fai[sait] pas l’unanimité à Paris», avant d’enjoindre à «Anne Hidalgo [de] clarifier ses alliances en urgence».



[ad_2]
Source

Riad Malki

Journaliste au Media 7 depuis 2019, je suis chargé des questions de l'économie et politique depuis Janvier 2019.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page