MONDE

Ouverture des bouches incendie : chaque été le phénomène du « street-pooling » inquiète

Chaque été, c'est un phénomène qui revient. Le "street-pooling" est une pratique qui consiste à ouvrir les bornes incendie afin de créer des piscines improvisées pour se rafraîchir durant ces périodes de forte chaleur. L'idée peut sembler amusante mais en réalité ces pratiques sont dangereuses et peuvent engendrer des difficultés d'approvisionnement de l'eau dans les villes. Cette méthode est souvent observée en Île-de-France, mais inquiète tout autant d'autres municipalités qui se demandent comment gérer au mieux le "street-pooling".

Le risque d'une pénurie d'eau

Lorsqu’une bouche incendie est ouverte, ce sont des milliers de litres d’eau qui sont déversés, ce qui entraîne par conséquent une baisse des stocks d'eau potable. "Une bouche vandalisée, c'est la perte de 750 litres d'eau potable par minute" explique le commandant Guillaume Fresse de la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP). Certains logements à proximité peuvent alors être en manque d'eau à cause du "street-pooling".

Autres soucis, si les pompiers doivent intervenir à proximité ils n'auront plus assez d'eau, l'opération risque alors d'être plus difficile. Cela représente un risque majeur en cas d'incendie.

Le risque de blessures graves

Ouvrir de force une borne incendie peut entraîner des blessures graves pour le public placé aux alentours en raison de la très forte pression de l’eau. En effet, avec une pression qui atteint un bar minimum à la sortie, un individu à proximité peut se retrouver projeté sur plusieurs mètres dans les airs.

[PRÉVENTION] STOP AU STREET POOLING Qui dit grosse chaleur, dit envie de se rafraîchir. Cependant il y a d’autres…

Publiée par Gendarmerie de la Haute-Garonne sur Jeudi 27 juin 2019

Un trop fort débit d'eau peut aussi entraîner une électrocution en cas d’inondation des équipements électriques placés non loin. D'autant plus que certains compteurs électriques peuvent être installés dans les caves, les commerces et habitations aux alentours peuvent alors se retrouver en danger. Véolia Eau d’Ile-de-France, lance une nouvelle campagne de communication et de prévention à destination des adolescents afin de les sensibiliser aux conséquences graves que peut avoir cette pratique.

L’ouverture d’une bouche incendie nécessite l’intervention des pompiers pour la refermer, ce phénomène nuit donc également à leur efficacité. La loi prévoit des peines allant jusqu’à cinq ans d’emprisonnement et 75.000 euros d’amende pour "destruction, dégradation et détérioration d’un bien destiné à l’utilité publique". Cette année encore, le ministère de l'intérieur avertit et dénonce les dangers du "street-pooling".

u2600ufe0fud83cudf21ufe0f Il fait chaud et vous avez besoin de vous rafraîchir ?
u274c Ouvrir les bouches d'incendie #StreetPooling, c'est interdit !
En plus de gaspiller de l'eau, cette pratique est dangereuse et mobilise inutilement les services de secours.
Pour en savoir u2795 ud83dudc49 https://t.co/6qExI6WRuz pic.twitter.com/3fttA7L6Hn

— Ministère de l'Intérieur (@Interieur_Gouv) July 18, 2020

Via LaDepeche

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page