MONDE

Nîmes : depuis qu’un poteau est tombé devant chez elle, cette habitante vit dans la peur

Sollicité il y a quatre mois, l’opérateur Orange tarde à résoudre le problème.

Elle ne dort plus, ou mal. Et sort de chez elle dès qu’elle entend le bruit d’un camion. Depuis quatre mois, Hélène Cazalen vit dans la peur d’un grave accident. Devant chez elle, chemin des Rondes à Nîmes, au-dessus des Terres de Rouvières, un poteau câblé est tombé entre le 22 et le 23 octobre, sans doute arraché par un poids lourd.

« Parfois, des camions accrochent les câbles »

« Le 23, j’allais au funérarium, pour mon père. Ce n’était pas une période gaie. Et là, il y avait ce poteau, en travers. Un voisin m’a aidée à le décaler et à ranger un peu les câbles pour que je puisse passer. J’ai appelé les services d’Orange, propriétaires du poteau. Ils sont venus trois jours après, ont fait une première réparation qui n’a pas tenu, puis ils sont revenus et m’ont mis un câble blanc. Mais ça reste une réparation qui n’en est pas une ! »

La réparation de fortune.
Midi Libre – MiKAEL ANISSET

« Ils devaient repasser le 8 janvier. Et le 7 janvier, j’ai reçu un SMS me disant que la réparation était définitivement terminée ! Mais rien n’avait changé… Il y a toujours une traverse qui tient les câbles et qui est très basse. Parfois, des camions les accrochent… Je ne suis jamais tranquille… »

Une intervention prévue en mars 

Hélène Cazalen a appelé les pompiers, à la demande d’Orange, mais ces derniers ont renvoyé la balle à Orange. Puis elle a proposé à l’opérateur de débiter le poteau, mais l’entreprise lui aurait répondu qu’elle n’en avait pas le droit. Au bout de quatre mois, l’habitante du chemin des Rondes n’en peut plus. Et demande, urgemment, une intervention.

La réponse
Joint, Sébastien Audra, de la direction de la communication d’Orange présente toutes les excuses de sa société à Hélène Cazalen : « Il y a eu un problème d’organisation chez notre sous-traitant Sogetrel, qui fait qu’on a pris pas mal de retard pour traiter ce cas. Le problème est bien identifié, une demande d’autorisation de travaux sur voirie a été faite. Nous prévoyons une intervention la première semaine de mars. »

Source

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page