MONDE

Montpellier : après les chasseurs, les pêcheurs dans le viseur de l’élu animaliste ?

Alors que l’adjoint au maire en charge du bien-être animal souhaite que Montpellier se positionne contre une technique de pêche spécifique, les adeptes de la discipline montent au créneau.

Eddine Ariztegui. En quelques mois, le 24e adjoint au maire de Montpellier, en charge du bien-être animal, ne s’est pas fait que des amis. Notamment chez les chasseurs et les pêcheurs, avec qui les convictions sont diamétralement opposées. Après la chasse, désormais interdite sur Montpellier, ce qui a valu aux chasseurs de retirer tous les pièges à sangliers installés sur la Métropole, c’est…

Source

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page