MONDE

Marseille : une retraitée handicapée doit payer 8 600 € de PV de stationnement

À Marseille, une retraitée âgée de 60 ans se retrouve avec une centaine de PV de stationnement non payés. Cela représente un montant de 8 600 euros, impossible à rembourser pour la sexagénaire, en situation de surendettement. Cette dernière est pourtant titulaire d’une carte d’invalidité, qui doit lui permettre de se garer gratuitement.

Une femme de 60 ans se retrouve dans une situation délicate à Marseille. Les huissiers doivent en effet venir saisir ses meubles ce lundi 15 février.

Une centaine de contraventions

En cause : le non-règlement de plusieurs PV de stationnement. Elle cumule 8 600 euros de dettes au total, soit une centaine de contraventions reçues entre janvier 2019 et juin 2020. La sexagénaire, atteinte d’une maladie chronique, possède pourtant une carte d’invalidité, rapporte France 3 Provence Alpes Côte-d’Azur. Entre-temps, les amendes ont été majorées et sont passées de 17 à 67 euros.

La faute au ScanCars ?

Impossible à régler pour la retraitée, en situation de surendettement. Pour la sexagénaire, ces amendes proviennent des ScanCars.

Il s’agit de véhicules capables de scanner automatiquement les plaques d’immatriculation des voitures stationnées. Elles peuvent en contrôler jusqu’à 15 000 par jour. La municipalité souhaite ainsi diminuer le nombre de véhicules en centre-ville mais aussi obliger les gens à régler le stationnement à l’horodateur.

Le fils de la retraitée s’est mobilisé pour tenter de faire annuler ces contraventions. Il a notamment contacté le ministère de l’Intérieur, qui lui a conseillé de payer les PV puis de les contester en ligne.

Un stationnement qui devrait être gratuit

Selon le site de la SAGS, l’entreprise qui gère le stationnement public pour Marseille, la sexagénaire devrait pouvoir se garer partout et gratuitement avec sa carte d’invalidité. « La mairie et la SAGS se renvoient la balle » assure son fils auprès de France 3. Depuis le mois de décembre, il loue un box pour pouvoir y stationner le véhicule de sa maman. Un coût de 140 euros par mois. Les bureaux de la mairie ont assuré qu’ils allaient suivre ce dossier de près dès ce lundi.

Source

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page