MONDE

Mali : l’armée française tue plus de 50 djihadistes près de la frontière avec le Burkina Faso


Une cinquantaine de djihadistes affiliés à Al-Qaïda ont été tués au cours d’une opération menée au Mali par l’armée française dans la zone dite des «trois frontières», près du Burkina Faso, a annoncé la ministre des Armées, Florence Parly.

«Le 30 octobre au Mali, la force Barkhane a conduit une opération qui a permis de neutraliser plus de 50 jihadistes, confisquant également des armes et du matériel», a déclaré ce 2 novembre elle déclaré la ministre des Armées, Florence Parly, au cours d’un voyage au Niger et au Mali.

Détails à suivre…


Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page