MONDE

L’édito de Paul Caraci : « V comme Valentin »

Ne boudons pas la Saint-Valentin ! Ce dimanche rappelle ou ravive les années où l’on a tous été amoureux. Et peut-être l’est-on toujours.

Paul Caraci, secrétaire général de la rédaction.
Midi Libre – MICHAEL ESDOURRUBAILH

Sans coller des cœurs roses sur le sombre décor Covid, sans occulter le drame sanitaire ni céder à l’incantation d’une journée chez les Bisounours, la fête invite à se redire qu’on ne lâchera rien.

Il va falloir vivre masqué plus longtemps qu’une vaccination massive ? En avant. Les variants vont contaminer le moral déjà entamé des Français ?

La culture de la résilience et la résilience de la culture nous y aideront. Alors, si le gouvernement peine à limiter la casse économique voire sociale, il a sûrement un acte à jouer en soutenant les arts, notamment les arts vivants.

Ils ont tous décroché une victoire en V vendredi soir, celle des amoureux du spectacle, ingrédient indispensable de la vraie vie. Soutenir ce pan de notre société, outre qu’il rajeunirait l’électorat, favoriserait la tournée 2022 de l’exécutif. Restons optimistes, mêmes asymptomatiques.

Source

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page