MONDE

Le vigile d’un bar poignardé pour avoir recalé un individu sans masque à Brest

[ad_1]

Un homme de 43 ans a asséné deux coups de couteau, dont un à l’œil, à un vigile d’un bar situé dans le centre-ville de Brest, après avoir été refoulé faute de masque. Interpellé dans la foulée, l’individu est atteint de schizophrénie selon la police.

Un homme âgé de 43 ans a frappé au couteau un agent de sécurité qui lui avait interdit l’accès d’un bar à Brest (Finistère) faute de masque, le blessant grièvement à l’œil, a appris l’AFP le 16 août auprès de la police brestoise.

Le 14 août au soir vers minuit, dans le centre-ville de Brest, une altercation a lieu «entre un client qui ne portait pas de masque pour entrer dans un bar et l’un des agents de sécurité qui a été violenté avec un couteau par ce client», selon le commissariat de police de Brest cité par l’AFP. 

Le client, qui avait été refoulé à l’entrée du Greenwich Café, est revenu une demi-heure plus tard muni d’un couteau. Le vigile reçoit alors un coup de couteau à l’œil, s’effondre au sol, puis est à nouveau frappé. L’agresseur assène donc deux coups de couteau avant que des clients du bar n’interviennent et ne portent secours à la victime, selon France Bleu.

Blessé gravement à l’œil, le vigile a été opéré dès le lendemain matin. Son pronostic vital n’est toutefois pas engagé. 

L’homme de 43 ans a été interpellé dans la foulée. Il reconnait les faits mais dit ne plus s’en souvenir, fait savoir la radio publique.

«L’agresseur, qui était alcoolisé et qui a été diagnostiqué comme atteint de schizophrénie, a été placé en garde à vue et doit être présenté à un juge d’instruction ce dimanche [16 août] en vue d’une mise en examen», a précisé la police brestoise, ajoutant que l’individu était «déjà connu» des services de police.

[ad_2]
Source

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page