MONDE

Le Soudan semble face à un coup d’état

Au Soudan, des hommes armés non identifiés ont arrêté tôt ce matin plusieurs dirigeants à leurs domiciles. Selon le communiqué du ministère soudanais de l’information, des membres civils du conseil de la souveraineté qui chapeaute la transition et la plupart des ministres ont été emmenés vers une destination inconnue par « des forces militaires ».

L’internet a été coupé dans tout le pays,des manifestants se rassemblent dans les rues pour protester contre ces arrestations, mettant le feu à des pneus.

Ces événements interviennent après des semaines de tensions entre les autorités militaires et civiles de transition dans ce pays d’Afrique de l’Est.

Il y a deux jours seulement une faction soudanaise appelait à un transfert du pouvoir vers un régime civil et avait mis en garde contre un « coup d’Etat rampant ».

L’Association des professionnels, l’un des fers de lance de la révolte qui a mis fin en 2019 à 30 ans de dictature du président Omar el-Béchir, vient d’appeler les Soudanais à la « désobéissance » face à ce « coup d’Etat ».

Le Soudan connaît une transition précaire entachée de divisions politiques et de luttes de pouvoir depuis l’éviction du président Omar el-Béchir en avril 2019. _

Depuis août 2019, le pays est dirigé par une administration composée de civils et de militaires chargée de superviser la transition vers un régime entièrement civil.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page