2.5 C
New York
mardi, octobre 27, 2020
Accueil MONDE Le fils de Jamal Khashoggi annonce que sa famille pardonne les meurtres...

Le fils de Jamal Khashoggi annonce que sa famille pardonne les meurtres de son père

Un fils de l’écrivain saoudien Jamal Khashoggi a déclaré vendredi que lui et ses frères et sœurs avaient pardonné aux hommes qui ont tué leur père, éteignant ainsi la perspective que les tueurs soient exécutés pour ce crime.

M. Khashoggi, un éminent journaliste saoudien qui a fui le royaume lors de l’ascension de son puissant prince héritier, Mohammed bin Salman, et qui a publié des articles critiques à son égard dans le Washington Post, a été tué et démembré en octobre 2018 par des agents d’Arabie saoudite au consulat saoudien d’Istanbul.

En décembre, un tribunal saoudien a condamné huit hommes pour ce crime, dont trois à des peines de prison et cinq à la peine de mort, qui est généralement pratiquée dans le royaume par décapitation.

Le tribunal a classé l’affaire de manière à laisser la possibilité aux héritiers de M. Khashoggi de gracier les tueurs, en leur épargnant l’épée. Dans une déclaration publiée sur Twitter, le fils, Salah Khashoggi, a essentiellement achevé ce processus, citant un verset du Coran louant le pardon et disant que la famille espérait être récompensée par Dieu pour sa bonne action.

Salah Khashoggi vit en Arabie Saoudite, ce qui soulève la possibilité que le pardon ait été obtenu sous la contrainte. Lui et ses trois frères et soeurs ont reçu des dizaines de milliers de dollars et des millions en biens immobiliers de la part des dirigeants du royaume en compensation du meurtre de leur père. Les autres enfants de Jamal Khashoggi, un fils et deux filles, ont récemment gardé le silence sur l’affaire de leur père.

Le résultat devra être officialisé devant le tribunal, mais les développements ont été immédiatement condamnés par les experts en droits et les associés de Jamal Khashoggi, ainsi que sa fiancée, Hatice Cengiz, au moment de sa mort. Ils ont accusé les Saoudiens de soustraire les assassins de M. Khashoggi à toute responsabilité.

Agnes Callamard, une experte des Nations Unies sur les exécutions extrajudiciaires qui a enquêté sur le meurtre de M. Khashoggi, a écrit sur Twitter : « L’Arabie Saoudite a prouvé à plusieurs reprises qu’elle ne rendra pas justice à #JamalKhashoggi. C’est la dernière pièce du puzzle de l’impunité saoudienne, l’acte final de la parodie de justice jouée devant un public mondial ».

L’Agence centrale de renseignements a conclu que le prince Mohammed, fils du roi saoudien et souverain de facto du royaume, avait très probablement ordonné le meurtre. Les officiels saoudiens ont insisté sur le fait que le prince n’avait pas eu connaissance du complot contre M. Khashoggi, et ont déclaré que son assassinat n’avait pas été prémédité.

Le crime, et les tentatives répétées des Saoudiens pour le couvrir et changer l’histoire de ce qui s’est passé, ont entaché la réputation du prince Mohammed et ont conduit à des appels internationaux pour que justice soit faite contre les tueurs. Le corps de M. Khashoggi n’a pas été retrouvé.

Arab News, un journal saoudien, a écrit vendredi que les cinq hommes condamnés à mort pourraient faire face à d’autres peines, mais il n’a pas donné de détails.

De nombreux responsables saoudiens et américains supposent que les cadeaux offerts à Salah Khashoggi et à ses frères et soeurs étaient destinés à le persuader de pardonner publiquement les meurtriers de son père.

Mais le pardon, annoncé pendant les derniers jours du mois sacré du Ramadan, lorsque de nombreux musulmans font la charité et d’autres bonnes actions, ne risque pas d’émousser les critiques sur la façon dont les Saoudiens ont traité l’affaire.

« Jamal Khashoggi est devenu un symbole international plus grand que chacun d’entre nous, admiré et aimé », a écrit vendredi sur Twitter Mme Cengiz, la fiancée de M. Khashoggi. « Nous ne pardonnerons pas aux tueurs ni à ceux qui ont ordonné le meurtre. »

1 COMMENTAIRE

  1. Bonsoir je suis un Béninois. je voudrais vous rappeler que même le Bénin considéré comme un pays non musulmans est mieux aujourd’hui que l’Arabie Saoudite.

    moi je m’adresse aux enfants de M. jamal khozogui ,Si c’est l’argent qui a détourné leur tête qu’ils réfléchissent encore. Bien vrai que c’est bon de pardonner mais c’est pas c’est gens de crime qu’ils vont pardonner
    je le répète si le prince héritiers n’a pas fait attention avec ses réforme bidon et assassina incontournable l’Arabie saoudite risque d’être pauvre et humilié par Dieu le tout puissant.

    je me demande si s’était comme ça le prophete Mahomet paix et bénédictions soit sur lui avait dirigé l’Arabie à l’époque.

    l’Amérique aussi ne dire pas la vérité.

    si non comment on peut demenbre un journaliste international et vous allez cro l’affaire.
    moi je préfère rester au Bénin que de vivre en Arabie.

    MBS le didacteur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

Mercato | Mercato – PSG : Un grand projet de Nasser Al-Khelaïfi ne verra pas le jour

Mercato - PSG : Leonardo doit-il prolonger Mbappé au détriment de Neymar ? ...

Mercato | Mercato – Real Madrid : Courtisé par le PSG, Sergio Ramos temporise !

Mercato - PSG : Leonardo doit-il prolonger Mbappé au détriment de Neymar ? ...

Mercato | Mercato – PSG : Le prochain gros coup de Leonardo nommé Pogba ?

Mercato - PSG : Leonardo doit-il prolonger Mbappé au détriment de Neymar ? ...

Pro D2 – Chouly, la tuile

Coup dur pour l’USAP, qui devra faire sans Damien Chouly à Colomiers vendredi (18 h 15). Source

Recent Comments