MONDE

Le billet Poivre & Sel d’Olivier Biscaye : « La méritocratie n’a pas de prix »

Comme chaque dimanche, retrouvez le billet Poivre & Sel du directeur de la rédaction de Midi Libre, Olivier Biscaye.

Faut-il supprimer l’ENA pour que la France se porte mieux ? Le débat agite les gouvernants depuis des décennies avec constance mais sans efficacité aucune. L’institution est toujours bien debout, cible de tous les maux.

Olivier Biscaye, directeur de la rédaction de Midi Libre.
Midi Libre – MICHAEL ESDOURRUBAILH

Lorsque le lien semble rompu avec les Français, quand il devient urgent de donner des gages d’une plus grande écoute du personnel politique qui, on nous l’assure, sera moins déconnecté de nos réalités locales, on propose de faire disparaître la fameuse École nationale d’administration par enchantement.

Ministre de la Transformation et de la Fonction publique, Amélie de Montchalin veut même, excusez du peu, « supprimer l’entre-soi, supprimer le corporatisme, supprimer tout ce qui ne va pas ».

La démagogie n’a plus de limites, la langue de bois non plus, surtout quand elle est pratiquée par les meilleurs représentants de l’entre-soi.

L’ENA est certes une institution perfectible, mais elle a produit parmi les plus doués de nos hommes politiques, hauts fonctionnaires, capitaines d’industrie… Elle doit continuer sur cette voie. La fermeture de l’ENA, que personne ne souhaite en réalité parmi l’élite, n’est pas le sujet.

Comment permet-on l’accès de tous aux grandes écoles ? Qu’envisager pour permettre à des jeunes issus de milieux modestes d’accéder aux plus hautes fonctions de l’État ? Voilà les questions essentielles. Comment y parvenir ?

Sans mégoter sur un principe : la méritocratie républicaine. Elle existe, elle a bien fonctionné il y a longtemps, c’est en dents de scie aujourd’hui.

Il est possible de la renforcer en faisant de cette belle idée une obligation, en repérant les élèves, en fixant des quotas aux examens d’entrée, en accompagnant mieux. Cette politique n’a pas de prix, avec ou sans ENA.

Source

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page