MONDE

Lac, mer, piscine : comment éviter les noyades ?

  • Se baigner en zones surveillées

C'est le conseil incontournable du lieutenant-colonel Jean-Louis Auriac, membre du groupe de sauvetage nautique de la Haute-Garonne : "Choisissez toujours des zones de baignades surveillées pour les adultes comme pour les enfants. Seule la surveillance rapprochée des enfants par un adulte sachant nager est vraiment efficace.En arrivant sur les lieux, renseignez-vous sur les risques particuliers du lieu (vagues, courants, baïnes…) et la couleur des drapeaux indiquant les règles de sécurité à la baignade.

Lorsque vous pratiquez des activités nautiques comme la planche à voile, la pêche ou les sorties en bateau, évitez d'être seul ou prévenez un proche de votre zone d’activité".

  • Éviter l'hydrocution

Un choc thermo-différentiel entre la température très basse de l'eau et celle de l'organisme du baigneur peut entraîner une perte de connaissance immédiate avec arrêt du cœur.

Les conseils de l'officier sapeur-pompier :

– "Entrer progressivement dans l’eau : mouiller les zones les plus riches en récepteurs thermiques comme la nuque,les chevilles, le visage, le dos ou les bras,

– Lorsqu'il y a eu un effort physique intense (foot, beach-volley, raquettes, cerf-volant, etc…) ou un bain de soleil prolongé, faire redescendre la température de son corps avant de se mettre à l'eau,

– Ne pas se baigner trop longtemps afin d'éviter un coup de soleil ou une insolation et risquer l'insolation,

– S'hydrater mais éviter l'alcool avant la baignade".

  • Apprendre à nager

Dès que possible, initiez vos enfants à évoluer en milieu aquatique munis de brassards, ou de flotteurs. C'est en moyenne à partir de 6 ans que la synchronisation des mouvements permet de savoir nager. Avant, leur apprendre à flotter.

Pour les adultes, il n'est jamais trop tard. L'apprentissage ou le perfectionnement de la nage peut se faire à tout âge. Plus le nageur est à l'aise dans l'eau, plus le risque de noyade est mince.

"En cas de noyade, prévenir immédiatement les secours : le 18, le 15 ou le 112".

Quelques chiffres

26% de noyade en moins en 2020

D'après l'agence Santé publique France, le nombre de passages aux urgences pour cause de noyade en France a baissé de 26% par rapport aux année précédentes sur la période du 1er juin au 14 juillet.

Selon l'hypothèse d'Aymeric Ung, épidemiologiste à Santé publique France, "cette baisse s'explique par les conditions restrictives d'accès aux différents lieux de baignade cette année ainsi qu'aux conditions climatiques moins favorables. Avec la fermeture ou le filtrage des plages, piscines et lacs, le nombre de baigneurs a diminué, entrainant une diminution du nombre de noyade.

Lieux de noyades

40 % en mer 25% en piscine 25% sur les cours ou plans d'eau

Via LaDepeche

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page