MONDE

La situation dans le Haut-Karabagh au menu d’un entretien entre Macron et Poutine

[ad_1]

Le président français Emmanuel Macron et son homologue russe Vladimir Poutine ont abordé la situation dans le Haut-Karabagh ainsi que la lutte contre le terrorisme lors d’un entretien téléphonique ce 16 novembre.

Une semaine après la signature, sous l’égide de la Russie, d’un accord de cessation des combats dans le Haut-Karabagh par l’Azerbaïdjan et l’Arménie, la situation dans ce territoire ravagé par de violents combats depuis plus d’un mois a été abordée par Vladimir Poutine et Emmanuel Macron, la Russie et la France étant, avec les Etats-Unis, coprésidents du Groupe de Minsk de l’OSCE. 

Le président russe a informé son homologue français de la stabilisation de la situation au Haut-Karabagh et du déploiement d’un contingent russe de maintien de la paix dans cette région, a annoncé le 16 novembre le service de presse du Kremlin.

«Vladimir Poutine a parlé des efforts de médiation déployés par la Russie, qui ont permis d’arrêter l’effusion de sang et d’éviter de nouvelles victimes. Il a également évoqué le déploiement du contingent de paix russe le long de la ligne de contact et dans le corridor de Latchin. Il a noté que la déclaration adoptée le 9 novembre par les présidents azerbaïdjanais et russe et le Premier ministre arménien était en train de se réaliser, la situation dans la région dans son ensemble s’étant stabilisée», indique le communiqué.

Les deux chefs d’Etat ont souligné la nécessité de garantir le retour des réfugiés, de rétablir l’infrastructure nécessaire et de préserver les églises et monastères chrétiens dans la région.

La lutte contre le terrorisme

Paris et Moscou ont également abordé la coopération bilatérale, y compris dans le domaine de la lutte contre la menace terroriste. Les deux présidents ont «salué les résultats des entretiens tenus à Moscou les 11 et 12 novembre entre le ministre français de l’Intérieur Gérald Darmanin et les chefs des départements russes concernés», selon le Kremlin.

[ad_2]
Source

Riad Malki

Journaliste au Media 7 depuis 2019, je suis chargé des questions de l'économie et politique depuis Janvier 2019.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page