MONDE

La RATP dénonce des violences «inacceptables» après une nouvelle agression d’un chauffeur de bus


La RATP s’est indignée d’une scène filmée où l’on voit un agent de la RATP se faire agresser et frapper par plusieurs individus en Seine-Saint-Denis. La violence contre les chauffeurs de bus y serait quasiment quotidienne.

D’après Le Parisien, un chauffeur de bus a été la victime d’un lynchage le 25 août au soir à Dugny en Seine-Saint-Denis, sur le trajet du bus 133 reliant Sarcelles au Bourget. La cause serait un différend de circulation. Sur des images amateur relayées par le syndicat Sud on constate que l’agent, «entouré par plusieurs individus agressifs», se fait tirer les cheveux, reçoit un coup par derrière et se fait piétiner.

Sur Twitter, la RATP a réagi et «condamne avec la plus grande fermeté ces actes de violence inacceptables et apporte tout son soutien au conducteur de bus agressé».

Elle a également donné des nouvelles de la victime : «Le conducteur a été conduit à l’hôpital. Aucune blessure grave n’est heureusement à déplorer. Une assistance psychologique lui a immédiatement été proposée. L’entreprise accompagne l’agent dans toutes ses démarches, dont le dépôt de plainte effectué hier.»

Selon Le Parisien, les violences contre le chauffeur ont conduit à deux jours d’ITT pour celui-ci. Il a également déposé plainte.

Le journal précise en outre que les faits d’agression de chauffeur de bus «sont quasi quotidiens cet été». Régulièrement, elles sont la conséquence d’un refus de port d’un masque. Le 5 juillet à Bayonne, un chauffeur de bus est même décédé après avoir été roué de coups par deux hommes auxquels il avait demandé de porter un masque.




Source

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page