MONDE

Italie : Le Premier ministre Mario Draghi a remis sa démission au président

Le Premier ministre italien Mario Draghi a déclaré, jeudi, aux législateurs de la chambre basse du parlement qu’il avait l’intention de rencontrer le président Sergio Mattarella dans la matinée pour « communiquer ses décisions », après que trois partis clés ont boycotté un vote de confiance crucial sur son leadership.

Le premier ministre devrait soumettre sa démission officielle au président, qui décidera ensuite des prochaines étapes.

La fin du gouvernement de 18 mois de l’ancien banquier central conduira très probablement à des élections anticipées, qui pourraient avoir lieu le 25 septembre ou le 2 octobre.

Mattarella pourrait également demander à Draghi de rester à titre intérimaire jusqu’à ce qu’un nouveau gouvernement soit formé après les élections.

Malgré le boycott de trois partis, le Sénat italien avait accordé, mercredi, la confiance à Mario Draghi.

Au cours d’un débat houleux au Sénat, il est devenu clair que la Ligue de droite et Forza Italia de Silvio Berlusconi ne souhaitaient pas rester au gouvernement avec le Mouvement 5 étoiles ayant déclenché la crise. Les trois partis ont refusé de participer au vote.​​​​​​​

Riad Malki

Journaliste au Media 7 depuis 2019, je suis chargé des questions de l'économie et politique depuis Janvier 2019.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page