MONDE

Haut-Karabagh : Macron et Poutine insistent sur «la nécessité de mettre fin aux combats»

[ad_1]

Les prĂ©sidents français et russe ont convenu, lors d’un appel tĂ©lĂ©phonique, de «la nĂ©cessitĂ© de mettre fin aux combats» dans la rĂ©gion contestĂ©e du Haut-Karabagh et ont exprimĂ© leurs prĂ©occupations quant Ă  «l’implication croissante d’extrĂ©mistes»,

Lors d’un entretien tĂ©lĂ©phonique le 7 novembre, les prĂ©sidents russe Vladimir Poutine et français Emmanuel Macron ont une nouvelle fois insistĂ© sur «la nĂ©cessitĂ© de mettre fin aux combats» dans la rĂ©gion contestĂ©e du Haut-Karabagh, thĂ©Ăątre de violents affrontements entre armĂ©es azerbaĂŻdjanaises et troupes armĂ©niennes malgrĂ© les trois tentatives de trĂȘve humanitaire.

Selon l’ElysĂ©e, les prĂ©sidents français et russe «ont Ă©changĂ© en dĂ©tail sur la crise du Haut-Karabagh et ont convenu de la nĂ©cessitĂ© de mettre fin aux combats, afin de permettre le retour Ă  des nĂ©gociations sur une base rĂ©aliste», rappelant que l’objectif principal consistait Ă  «assurer le maintien des populations armĂ©niennes sur cette terre et la fin des souffrances pour les populations civiles».

«Evoquant la situation au Haut-Karabagh, les deux dirigeants ont exprimĂ© de sĂ©rieuses prĂ©occupations concernant les combats Ă  grande Ă©chelle qui se dĂ©roulent actuellement dans la zone de conflit et l’implication croissante d’extrĂ©mistes venus de Syrie et de Libye», peut-on lire dans un communiquĂ© du Kremlin.

Et de continuer : «Vladimir Poutine a informĂ© Emmanuel Macron en dĂ©tails des mesures prises par la Russie dans l’intĂ©rĂȘt d’un cessez-le-feu rapide et de la reprise des nĂ©gociations visant Ă  parvenir Ă  une solution politique et diplomatique. Les deux prĂ©sidents ont rĂ©affirmĂ© leur volontĂ© de poursuivre les efforts de mĂ©diation coordonnĂ©s de la Russie et de la France, y compris au sein du Groupe de Minsk de l’OSCE.»

De nouveaux combats aprĂšs trois tentatives de trĂȘve humanitaire échouĂ©es

L’ArmĂ©nie a rapportĂ© le 7 novembre que de nouveaux «violents combats» opposaient les troupes azerbaĂŻdjanaises aux soldats armĂ©niens autour de Choucha dans la rĂ©gion du Haut-Karabagh, ville clĂ© ouvrant la route vers la capitale rĂ©gionale Stepanakert.

Une porte-parole du ministĂšre armĂ©nien de la DĂ©fense, Chouchan Stepanian, a fait Ă©tat de «combats particuliĂšrement intenses et violents» dans la nuit du 6 au 7 novembre à l’extĂ©rieur de Choucha, ajoutant que de nombreuses attaques des troupes azerbaĂŻdjanaises avaient Ă©tĂ© dĂ©jouĂ©es.

Les combats se sont poursuivis dans la journĂ©e du 7 novembre selon un autre porte-parole de l’armĂ©e armĂ©nienne, Artsoun Ovanissian. «Aucune perte, aucun retrait. Les combats dans les environs de Chouchi se poursuivent», a-t-il Ă©crit sur Facebook, utilisant le nom armĂ©nien de la ville.

Cette semaine, l’ONU a Ă©voquĂ© la possibilitĂ© de crimes de guerre en raison d’attaques «indiscriminĂ©es» contre des civils et de vidĂ©os jugĂ©es crĂ©dibles montrant l’exĂ©cution de prisonniers de guerre armĂ©niens. Tandis qu’Erevan a demandĂ© Ă  Moscou une assistance militaire, Bakou bĂ©nĂ©ficie du soutien appuyĂ© de la Turquie, accusĂ©e de lui fournir des spĂ©cialistes et des mercenaires.

Depuis la reprise le 27 septembre des combats, les forces azerbaĂŻdjanais ont regagnĂ© d’importantes portions territoires au sud de la rĂ©gion. Trois tentatives de trĂȘve humanitaire nĂ©gociĂ©es respectivement sous l’Ă©gide de la Russie, de la France et des Etats-Unis, ont volĂ© en Ă©clats. La Russie est liĂ©e Ă  Erevan par un traitĂ© de sĂ©curitĂ© collective, mais a affirmĂ© par le passĂ© qu’il ne s’Ă©tendait pas au Haut-Karabagh.

La rĂ©gion du Haut-Karabagh, peuplĂ©e majoritairement d’ArmĂ©niens, est considĂ©rĂ©e comme partie intĂ©grante de l’AzerbaĂŻdjan par les Nations unies. L’ArmĂ©nie reconnaĂźt, elle, l’indĂ©pendance de fait du Haut-Karabagh, autoproclamĂ©e par les autoritĂ©s locales au dĂ©but des annĂ©es 1990.

[ad_2]
Source

Riad Malki

Journaliste au Media 7 depuis 2019, je suis chargé des questions de l'économie et politique depuis Janvier 2019.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page