MONDE

Haut-Karabagh : Les forces de la paix russes ont pris position autour de la capitale


Après le corridor de Latchin, les forces de la paix russes ont pris position autour de la capitale du Haut-Karabagh : Stepanakert. Vladimir Poutine a en outre signé un décret pour créer un centre d’intervention humanitaire dans la région.

Les forces de paix russes ont pris position ce 13 novembre au matin sur les abords de Stepanakert, capitale du Haut-Karabagh, gardant les accès à la ligne de contact toute proche entre forces arméniennes et azerbaïdjanaises, selon un journaliste de l’AFP.

Des dizaines de militaires et au moins trois engins blindés ont été déployés sur un check-point à la sortie sud-ouest de la ville sous contrôle des forces arméniennes, sur la route menant à la localité voisine de Chouchi, à une dizaine de kilomètres de là, conquise la semaine dernière par les forces azerbaïdjanaises.

Le drapeau russe flottait sur la position, où des militaires arméniens aidaient au contrôle des véhicules. «On contrôle les passeports, on s’assure qu’il n’y a pas d’armes dans les véhicules, on ne bloque pas», a expliqué à l’AFP l’un des militaires russes.

Cinq kilomètres plus au sud, sur cette même route, un autre point de contrôle russe, avec engins blindés, était déployé. Toujours selon l’AFP, La situation était calme dans tout le secteur, militaires russes et arméniens discutant de façon tout à fait détendue. Certains des occupants des véhicules contrôlés donnaient même des provisions, un pain, des confiseries ou des cigarettes, aux soldats russes, arborant sur leurs uniformes et leurs véhicules blindés des drapeaux frappés de lettre jaune, MC, acronyme de «forces de paix» en russe.

Un centre d’intervention humanitaire interinstitutions

Par ailleurs, le président russe Vladimir Poutine a signé un décret pour créer un centre d’intervention humanitaire pour le Haut-Karabagh, a rapporté ce 13 novembre le service de presse du Kremlin.

Ce centre comprendra des représentants du ministère russe de la Défense civile, des urgences et de l’élimination des conséquences des catastrophes naturelles, du ministère russe des Affaires étrangères, du Service fédéral de sécurité russe ainsi que des représentants de autres organes fédéraux. Le ministère de la Défense est chargé de résoudre les problèmes d’organisation et autres liés à la création et aux activités de ce centre, détaille le document.

Sous l’égide de la Russie, l’Azerbaïdjan et l’Arménie ont signé, le 9 novembre au soir, un accord de cessation des combats dans le Haut-Karabagh, après plus d’un mois d’affrontements meurtriers et plusieurs tentatives de médiations internationales. Le surlendemain, les forces de la paix russes annonçaient s’être dépoloyées dans le corridor de Latchin, le cordon ombilical reliant l’Arménie à la région du Haut-Karabagh.

En attendant le déploiement complet des forces russes, et la réouverture du corridor de Latchin, cordon ombilical reliant l’Arménie à l’enclave, la seule voie d’accès au Nagorny Karabagh est la route passant par le nord de l’enclave, par le district de Kalbajar, qui doit rétrocéder dimanche à l’Azerbaïdjan.

 


Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page