France

un homme «pressant» avec la jeune femme interrogé

19H43
On n’est toujours sans nouvelles de Delphine Jubillar, cette maman de 2 enfants de 6 ans et 18 mois, disparue dans la nuit du 15 au 16 décembre à Cagnac-les-Mines, dans le Tarn.
Dans cette affaire, plus d’une centaine de personnes ont été interrogées : familles, proches, connaissances. Les cercles se sont élargis.
Parmi ces personnes, un homme résidant à proximité a été présenté comme « pressant » envers la jeune femme par des témoins. Cet homme aurait été entendu et aurait nié être impliqué dans la mystérieuse disparition.
« Certains disent qu’elle en avait peur. Peut-être qu’elle a été approchée mais le problème c’est qu’on ne sait rien » souligne Me Philippe Pressecq, l’avocat des cousines et d’amis de Delphine qui se sont portées partie civile.
« Les gendarmes ont entendu plus d’une centaine de personnes : la famille, les amis, les connaissances, le milieu professionnel… Tout a été épluché », affirme l’avocat, précisant qu’il n’y a rien de nouveau.

Article précédentUne amende pour port du voile : itinéraire d’une fake news

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page