France

Le violeur d’une dame de 84 ans interpellé après 4 ans de cavale

[ad_1]

08H22
Après quatre années de cavale, François di Pasquali a été interpellé mercredi soir dans la banlieue de Barcelone, en Espagne.
Ce Franco-italien de 48 ans était recherché par Europol pour le viol d’une octogénaire commis en 2009 à Saint-Etienne, dans la Loire.
Ce jour là, une femme de 84 ans, atteinte de la maladie d’Alzheimer, n’arrivait pas à retrouver le chemin de sa maison.
François di Pasquali l’avait alors raccompagné chez elle en voiture. Après qu’elle lui avait offert un verre d’eau, il l’avait violée dans la maison, avant de prendre la fuite.
En 2012, l’homme, âgé de 40 ans, avait été interpellé après voir tenté d’écraser sa compagne en voiture. Son ADN avait été prélevé et avait matché avec les traces de sperme retrouvées dans la salle de bain de la vieille dame.
Placé en détention provisoire, il avait été libéré sous contrôle judiciaire en 2013 et ne s’était pas présenté à son procès en 2016 où il avait été condamné par contumace à dix ans de prison. Depuis il était activement recherché.
Récemment, les enquêteurs ont appris que le fugitif s’était mis en couple avec une femme d’origine espagnole.
Des perquisitions ont été menées mercredi chez ses proches dans la région de Saint-Etienne. Chez l’un d’eux, les policiers ont découvert un indice leur permettant de localiser dans la banlieue de Barcelone.
Alertée, la police espagnole a pu l’interpeller dans la soirée en possession d’un faux passeport italien mais « il a reconnu sa véritable identité sans difficulté », a précisé le commissaire Croly Labourdette.
L’homme, qui a toujours nié les faits, doit désormais être présenté à la justice espagnole en vue de sa remise à la France en vertu du mandat d’arrêt européen. A son retour, il devra être rejugé pour les faits de viol.

Article précédentDisparition : Diary Sow dit faire «une pause» pour retrouver ses esprits

[ad_2]

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page