France

le beau-père et la mère jugés cette semaine

[ad_1]

11H02
Loïc Vantal, 28 ans, comparaît à partir de ce lundi devant les assises de la Marne pour violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner sur son beau-fils, âgé de 3 ans.
Tony Alvès, 3 ans, avait été battu à mort par son beau-père le 26 novembre 2016 au domicile familial situé à Reims, dans la Marne.
Cela faisait deux mois que le garçonnet servait de punching-ball au compagnon de sa mère. Ce dernier le rouait de coups régulièrement parce qu’il faisait pipi au lit.
Caroline Létoile, la mère de Tony âgée de 22 ans, est poursuivie pour non-assistance à personne en danger et risque cinq ans d’emprisonnement.
C’est elle qui avait appelé les secours cette après-midi de novembre 2016 parce que son fils avait perdu connaissance suite à une chute. Le garçonnet avait été transporté aux urgences de Reims où sa mort a été constatée.
L’autopsie avait révélé une rupture de la rate et du pancréas, des hématomes de la tête aux pieds, des blessures au cuir chevelu, à la bouche et également sur les parties intimes.
Placée en garde à vue, la maman avait fini par reconnaître que son fils était devenu le «souffre-douleur» de son compagnon, avec qui elle était en couple que depuis trois mois.
Le petit avait tellement de bleus que Caroline avait été obligée de le retirer de l’école cinq jours avant le drame pour ne pas alerter les enseignants.
Durant sa garde à vue, Loïc, le bourreau, avait expliqué aux enquêteurs avoir « giflé » l’enfant parce qu’il était « désobéissant » et « qu’il refusait de faire son lit ».
Le jeune homme, drogué et alcoolique, avait déjà été condamné à 7 reprises. Il avait fait 2 ans de prison pour avoir menacé de mort une infirmière puis une femme et son enfant de 8 ans.
Il risque trente ans de réclusion criminelle.

Article précédentCoronavirus : la CFDT appelle au respect des règles sanitaires

[ad_2]

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page