France

La composition du nouveau gouvernement français dévoilée

Le secrétaire général de l’Elysée, Alexis Kohler, a dévoilé, lundi soir, la composition du nouveau gouvernement français, conduit par le Premier ministre Jean Castex.

Cette liste, qui comprend 31 ministres et ministres délégués, est marquée par le maintien de plusieurs ministres dans leurs postes en l’occurrence Jean-Yves le Drian, au ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, Olivier Véran, au ministère des Solidarité et de la santé, et Florence Parly, au ministère des armées.

Bruno Le Maire est également maintenu dans son poste de ministre de l’Economie, des finances et de la relance au même titre que Jean-Michel Blanquer, qui continue de s’occuper du ministère de l’Education nationale.

D’autres ministres ont changé de portefeuille comme c’est le cas de Gérald Darmanin, ancien ministre de l’Action et des comptes publics, nommé à l’Intérieur en remplacement de Christophe Castaner, et Elisabeth Borne qui remplace Muriel Pénicaud au département du Travail.

 

Le nouveau gouvernement comprend en outre de nouveaux entrants dont Eric Dupond-Moretti au poste de garde des Sceaux, Barbara Pompili au ministère de la Transition écologique et Roselyne Bachelot nommée à la tête du ministère de la Culture.

Le président de la République Emmanuel Macron réunira un Conseil des ministre mardi à 15 heures, a précisé le secrétaire général de l’Elysée.

Ce remaniement gouvernemental, le 3ème du quinquennat présidentiel d’Emmanuel Macron depuis son arrivée à l’Elysée en 2017, intervient à deux années de la prochaine présidentielle et dans le sillage des résultats obtenus par le parti présidentiel La République en Marche (LREM), lors du second tour des élections municipales, marqué par une poussée des Verts dans plusieurs grandes villes.

 

Pour les observateurs, ce remaniement marque un “virage” ayant pour objectif de relancer le quinquennat du président Macron.

Nommé vendredi, Jean Castex, qui s’occupait depuis avril de la stratégie de déconfinement de la France, avait souligné que la relance de l’économie du pays fortement impactée par la crise du Covid-19, sera “une priorité”.

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page