France

«il voulait toujours aider les autres»

[ad_1]

11H28
Le brigadier Arno Mavel est l’un des 3 gendarmes abattus alors qu’il portait secours à une femme victime de violences conjugales à Saint-Just dans le Puy-de-Dôme.
Laura, sa meilleure amie, a rendu hommage à celui qu’elle considérait comme son frère.
Les trois victimes, le lieutenant Cyrille Morel âgé de 45 ans, l’adjudant Rémi Dupuis, 37 ans et le brigadier Arno Mavel, 21 ans, appartenaient à la compagnie d’Ambert.
Le brigadier Arno Mavel, originaire de Montpellier et âgé de seulement 21 ans est le premier à être tombé sous les balles du tireur.
Laura sa meilleure amie, évoque un homme plein de vie rencontré au lycée hôtelier de Charrières: « Ça m’a brisé le cœur, c’est comme-ci je perdais un frère. Avec Arnaud on était très très proches. Il y a quelques jours de cela, il disait que je lui manquait et qu’il fallait qu’on se voit ».
Pour elle, Arno Mavel, incarnait d’abord et surtout une manière d’être: « C’était quelqu’un qui voyait toujours la vie du bon côté, quelqu��un de vraiment heureux, il m’apportait beaucoup de chaleur dans la vie ».
Il était devenu brigadier il y a 2 semaines: « Il avait réussi son concours il y a peu, il était arrivé 150e sur 1600. C’est énorme, c’est quelqu’un qui en voulait » .
« Je me dis qu’il a fait tout ce qu’il a pu pour sauver cette femme. C’est Arno, il était toujours comme ça, à vouloir aider les autres. Je suis fière de lui, je ne lui ai jamais dit mais il a fait son devoir » a conclu la jeune femme.

Article précédentUne ado de 17 ans dévorée par des lions : sa cousine échappe aux fauves en sautant dans l’eau

[ad_2]

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page