France

Il contacte des tueurs sur le darknet pour assassiner son ex et son nouveau compagnon

09H01
Un jeune homme de 28 ans a comparu cette semaine devant le Tribunal Correctionnel de Nancy pour avoir contacté des tueurs pour assassiner son ex-compagne.
Ahmed Ibrahim, inscrit en première année d’étude pour devenir professeur des écoles à Metz, a publié plusieurs annonces pour exécuter son ex et son nouveau petit ami, sur des sites de tueurs à gage sur le darknet.
Il a livré les photos, adresses à Nancy et lieux de travail des victimes. Parmi ses interlocuteurs, on retrouve le cartel de Sinaloa, l’une des plus importantes organisations criminelles au monde.
Ils ne recevront jamais l’argent. Pourtant, sur un forum de discussion, Ahmed dit avoir été escroqué de 3 000 dollars par l’un des sites qu’il a contactés.
Et un prêt à la consommation de 3 400 € contracté prouverait ses intentions réelles.
Mais le prévenu dément ses accusations. A l’audience, il a juré avoir publié ses annonces juste par curiosité mais qu’il n’avait pas l’intention de faire assassiner ses victimes.
« Je n’ai jamais eu l’intention de la tuer. Je voulais voir jusqu’où ça irait. Je suis curieux, c’est un vilain défaut que j’ai. »
Ahmed Ibrahim a été interpellé grâce à un signalement sur la plateforme Pharos. Sur son ordinateur, les policiers ont découvert un dossier intitulé « Personnes à éliminer ».
Le jeune homme de 28 ans a été condamné à quatre ans de prison, dont deux avec sursis. Il comparaitra prochainement pour viol sur son ex-compagne.

Article précédentCoronavirus : en Italie, une « dolce vita » loin des restrictions à la françaiseArticle suivantMarc Pulvar, figure du syndicalisme martiniquais, accusé de pédophilie

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page