France

«Dis à Delphine de rentrer»

[ad_1]

13H52
On est toujours sans nouvelles de Delphine Jubillar disparue dans la nuit du 15 au 16 décembre à Cagnac-les-Mines, dans le Tarn, où elle réside avec son mari.
Ce soir là, cette infirmière, âgée de 33 ans, a couché leur fille de 18 mois dans leur maison vers 20H00.
Puis, un peu plus tard dans la soirée, elle a fait un câlin à Louis, leur fils aîné de 6 ans, dans son lit. Après on n’a plus aucun signe de vie.
Delphine et Cédric Jubillar étaient en instance de divorce et faisaient chambre à part. Ce n’est qu’à 4H00 du matin que le mari a constaté sa disparition.
Il a alors envoyé un SMS à une des amies de sa femme, qui habite dans le même village : « Dis à Delphine de rentrer ».
Cette dernière a répondu : « Non, Delphine n’est pas avec moi ».
Pour l’avocat, ce simple texto permet d’affirmer que « la déclaration de la disparition est sincère ».
En effet, ce dernier assure que : « si cela était une mise en scène pourquoi le faire à 4h du matin surtout que dans cette hypothèse l’auteur supposé aurait plutôt besoin de temps pour effacer des traces ».

Article précédentImmigration : Joe Biden veut « effacer la honte morale » héritée de l’ère Trump

[ad_2]

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page