France

Coronavirus en Ile-de-France : Des masques seront distribués gratuitement dans les transports

Cette distribution gratuite de masques a été annoncée par Valérie Pécresse, la présidente de la région Ile-de-France et d’Ile-de-France Mobilités. L’élue souhaite que la protection soit obligatoire dans les transports

Port du masque obligatoire dans le métro, le bus ou le RER ou le tram ? C’est le souhait de l’Académie nationale de médecine mais aussi de Valérie Pécresse. La présidente de la région Ile-de-France et d’Ile-de-France Mobilités l’a déclaré, ce jeudi soir, sur BFM TV. Et pour ce faire, l’élue fait une promesse : équiper gratuitement en masques​ les voyageurs dans les transports en commun.

Pour « que le port du masque soit obligatoire », indique Valérie Pécresse, « il faut d’abord donner les masques, il faut que tout le monde puisse en avoir ». La présidente de la région « réfléchit aux modalités » de collecte de ces masques pour les usagers, afin « d’éviter des effets de foule, des queues trop longues qui seraient totalement contraires à l’esprit des mesures barrières ».

Questionnée sur le type de masques qui seront proposés, « chirurgicaux » ou « grand public », l’élue a répondu « un peu des deux », en renvoyant à des précisions ultérieures. Valérie Pécresse a encore estimé que « les entreprises avaient aussi vocation à prendre le relais petit à petit », en faisant valoir que la mesure régionale était « ponctuelle pour redémarrer l’activité dans des bonnes conditions ».

L’Elysée veut lisser les heures de pointe dans les transports en commun
La présidente ex-LR du conseil régional d’Ile-de-France a en outre plaidé pour que les agents de la SNCF et de la RATP puissent « verbaliser » les voyageurs qui ne porteraient pas de masques, « parce que sinon les efforts de 98 % seront réduits à néant par l’indiscipline des 2 % », a-t-elle estimé. En temps normal, environ 5 millions de Franciliens utilisent les transports en commun chaque jour.

Jeudi après-midi, à l’issue d’une visioconférence entre le chef de l’Etat et des maires, l’Elysée a indiqué que le port du masque serait « probablement » obligatoire dans les transports en commun, partout sur le territoire, après le 11 mai. Le gouvernement veut également lisser les heures de pointe, en coordination avec les entreprises, et du gel hydroalcoolique devra être disponible dans les gares et les stations.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page